Un dossier spécial Zehra Doğan sur Kedistan

Zehra Doğan

Un dossier spécial Zehra Doğan, à la fois outil, ressources logistiques pour le soutien, ressources en idées et visuels pour agir, est à disposition de toutes et tous, désormais plus facile à consulter.

Ce dossier contient à la fois les éléments d’informations utiles pour comprendre qui est Zehra Dogan, la femme, l’artiste, la journaliste, et ce qui a conduit à son emprisonnement actuel.

Le but recherché étant une solidarité active et large, ce dossier propose aussi des visuels, des vidéos, des textes, des traductions, des articles et tous liens utiles.

La campagne de soutien qui se développe ne se suffira pas d’informations ou d’articles donnés à lire au public, et n’aboutira à une libération anticipée que si elle est relayée largement, dans de grandes ou petites initiatives, toutes destinées à s’adresser aux autorités de Turquie, directement ou indirectement.

Parler de Zehra, faire du bruit autour d’elle, c’est déjà certes la protéger, mais agir avec ses compétences et moyens pour obtenir sa libération, c’est mieux.

Ainsi, il est possible d’exposer Zehra, (exposition d’oeuvres originales ou de reproductions), de se servir du livre qui lui est consacré, de le diffuser, d’envoyer des courriers, (aux autorités turques et en soutien à Zehra).

L’Association Les Amis du Kedistan, actuel défenseure légale des droits intellectuels et d’artiste de Zehra Doğan pour l’Europe possède les oeuvres évadées et entretient malgré les aléas le contact avec Zehra Doğan. Il était de son devoir de fournir la logistique nécessaire à une campagne de soutien en vue de sa libération. Ce dossier en est le fruit.

Nous insistons particulièrement sur le fait que Zehra ne s’expose pas comme victime, mais comme artiste et journaliste debout contre l’oppression.

Le PEN international a placé Zehra Doğan dans la liste de ses campagnes de soutien, et c’est une initiative de grande importance. Ils proposent des démarches analogues, en synergie.

Amnesty International, dont les membres sont eux aussi directement visés par le régime en Turquie, incite également ses sections à se pencher sur le cas de Zehra Doğan. Des plateformes de soutien aux journalistes qu’on ne peut toutes citer font de même (P24, FIJ et syndicats affiliés, etc…). Le prix des libres penseurs suisses lui a été récemment attribué…

Rappelons que Zehra Doğan, sur toutes les questions, porte une parole collective et l’assume. Toute initiative de soutien allant dans le sens d’un élargissement bien au delà de sa personne ira dans le sens de ses voeux : maintenir et développer une résistance par tous moyens contre l’oppression d’un régime et sa démarche génocidaire, culturelle et politique, contre le peuple kurde.

Ce dossier est un outil. Une ressource logistique de campagne de soutien. Vous pouvez vous en emparer pour construire vos initiatives. Plus celles-ci se feront en synergie, enrichies des compétences et idées de chacunE, individualités, associations, plus elles auront de chances d’aboutir. Le magazine Kedistan, bien sûr, se fera également relai d’information de vos initiatives, sur le site ou les réseaux sociaux.

Exposer les oeuvres de Zehra

Les oeuvres originales sont conséquentes, et ne se déplacent pas par magie. Elles ont une valeur intrinsèque et par ailleurs sont pour nous inestimables. Elles ont nécessité un crédit actuellement à hauteur de 6000 euros pour leur encadrement, leur protection et assurance. Forcément, les exposer nécessite une organisation, concertation, des endroits dédiés susceptibles de mettre en valeur le travail de Zehra et… un budget. Nous contacter donc.
Nous avons fait réaliser deux expositions de 20 reproductions de très bonne qualité, très simples à transporter et à mettre en place. Là encore, nous exigerons un respect des oeuvres et des lieux d’exposition appropriés. Mais cette solution est accessible facilement.

Envoyer des courriers, courriels

Nous tenons à disposition cartes, adresses, modèles en turc (obligatoire du fait de la censure) pour ce faire. Le PEN international et ses sections proposent une démarche semblable, et plus directement adressée aux autorités turques. Organisez des ateliers d’écriture et de dessins !

Se servir du livre, le diffuser

Ce livre contient la description et les visuels de la quasi totalité des oeuvres “sauvées” et les “virtuelles” qui ont disparu. C’est un livre d’art et une expression du soutien qui s’exprime autour de Zehra, intime ou large. Il recèle des textes de Zehra Doğan également. C’est un mode de soutien que de l’acheter, l’offrir, le présenter, faire agir votre libraire ou votre médiathèque. Organisez des lectures et présentations ! Des textes, traductions de lettres sont disponibles également.

Organiser des tables-rondes, des conférences

C’est là que les associations, les universités, peuvent agir. Dans la mesure du possible, les journalistes de Kedistan, ou leur carnet d’adresse peuvent être utiles. Nous contacter.

Soutenir financièrement la campagne

Vous pouvez le faire sous différentes formes. Tout d’abord nous aider à rembourser le crédit engagé. Ensuite, en achetant le livre. En louant les expositions itinérantes des 20 reproductions, en achetant les cartes postales, et, pourquoi pas, en faisant une collecte de soutien à verser dans la cagnotte.

Constater qu’en faisant une recherche internet sur Zehra Doğan amène une très longue liste de résultats, et maintenant du monde entier, nous rassure sur les efforts déployés depuis maintenant presque deux ans.
Mais… Désormais trois lignes de soutien en copié-collés ne suffisent plus. L’information existe, elle doit servir à agir et faire agir, pour sensibiliser plus largement les publics, et les amener à réagir à leur tour.
Zehra Doğan n’est ni un lampadaire commode pour prendre la lumière, puisqu’elle est désormais en plein jour, ni un nom qu’on ajouterait à une martyrologie qui démobilise. C’est également une artiste, et ses oeuvres, même dénonciatrices, ne sont pas des visuels de propagande.

Elle nous a confié à toutes et tous sa parole, ses visuels, sa langue, pour lutter debout, comme elle continue à le faire du fond de sa geôle, et collectivement avec ses co-détenues, pour la libération de tous les otages en Turquie.

Montrons-nous à la hauteur.

Vous pouvez consulter le dossier complet ICI et vous rendre directement dans la partie qui vous intéresse.

 


Traductions & rédaction par Kedistan. Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
Translation & writing by Kedistan. You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil


KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts