La Prison Rouge • Court métrage d’Ismaeel Omar Ali

prison rouge

La torture se porte bien oui. C’est une vieille dame en forme, violente et cruelle, injuste et effroyable.

Il y a des endroits qu’elle affectionne. Des peuples sur lesquels elle s’acharne. Des dictatures auxquelles elle adore offrir ses charmes monstrueux…

Elle a pris longtemps ses quartiers dans la prison rouge, à quelques kilomètres de Souleymanieh, au Kurdistan d’Irak. Et s’exerçait aux pires supplices là, dans ce bâtiment aujourd’hui vide, sur des opposants au régime de Saddam, aujourd’hui encore hantés par les cris et les cauchemars.

De 1985 à 1991, le bâtiment en béton grossier a vu défiler dans ses geôles des centaines de militants kurdes, accusés de “subversion” par le régime.
Pesheraw, un ancien détenu, revient sur les lieux. La caméra, sensible et discrète, d’Ismaeel Omar Ali l’accompagne dans ses souvenirs terribles. Depuis 1996, le lieu est devenu un musée consacré aux horreurs de la torture sous le dictateur et les errances de Pesheraw dans les couloirs vides nous mènent au fil des pas dans le passé pas si lointain de cette prison où chaque pièce était dédiée à une torture différente. Et pas besoin de beaucoup d’imagination pour entendre les cris résonner dans le silence. Pour voir les corps enchaînés s’entasser dans des cellules minuscules.

Il faut faire un effort, cependant, mais il est essentiel, pour ramener avec nous ces images au présent, dans les geôles turques ou syriennes, où les dictatures continuent sans relâche d’user des pires violences, avec sadisme et acharnement, contre les Kurdes, les opposants, les militants, les innocents.

Et pour prendre la mesure du futur si difficile à reconstruire quand on garde en soi, sur soi, le souvenir des supplices et les séquelles de la torture.

Un court métrage documentaire dur et nécessaire, filmé avec retenue et sensibilité par un des apprentis réalisateurs formés par Alterdoc dans le cadre des ateliers DOKU, une belle initiative menée entres autres par Baudouin Koenig et Fulvia Alberti, passionnés d’image et de transmission.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Bretagne & Diversité

Partenaire


700 films en accès libre (dont 400 en intégralité), 13 peuples (autochtones, métissés, sans état, en lutte), 10 thématiques, 39 éditions du Festival de Cinéma de Douarnenez et 70 réalisateurs interviewés ! A découvrir, à voir, à lire, à arpenter sans modération !

www.bretagne-et-diversite.net


Bretagne & Diversité on Facebook
Bretagne & Diversité

About Bretagne & Diversité

Partenaire

700 films en accès libre (dont 400 en intégralité), 13 peuples (autochtones, métissés, sans état, en lutte), 10 thématiques, 39 éditions du Festival de Cinéma de Douarnenez et 70 réalisateurs interviewés ! A découvrir, à voir, à lire, à arpenter sans modération !
www.bretagne-et-diversite.net

Related posts