Les journées kurdes de Saint Imier

En novembre, les initiatives ne manquent pas en Suisse. Après la journée pour Kobâne à Genève, voici deux journées kurdes.

Nous vous annonceront également très bientôt une expositition à Genève d’oeuvres de Zehra Doğan

 

A l’Espace Noir de Saint Imier  (Canton de Berne), se tiendront deux journées kurdes, les 10 et 11 novembre prochain.

Vendredi 10 novembre 2017

18h30: Conférence – débat « Confédéralisme démocratique »

20h00: Projection du film « Kurdistan, rêve de printemps »

Samedi 11 novembre

13h00: Atelier cuisine kurde sur inscription (disponible à la taverne)

17h00: Conférence – débat “Engagement des femmes kurdes”

19h00: Buffet issu de l’atelier cuisine kurde

20h00; Projection du film « Kurdistan, rêve de printemps »

Extraits de la présentation sur le site  :

… A la fin du XXème siècle le PKK subit une série de revers qui entraîne sa dissolution en 2002 : arrestation du leader et théoricien du parti A. Oecalan, querelles internes, diminution des effectifs suite aux combats des années 1990 et expulsion de son refuge syrien. En 2005, il se reconstitue sur des bases nouvelles plus conforme avec l’ère du temps.

Il adopte à partir de 2005 le “Confédéralisme démocratique” , alternative politique théorisé par Abdullah Öcalan .

Un programme qui rejette le nationalisme et la prise de pouvoir en tant qu’objectif du parti. Ses grandes lignes sont définies par un projet de démocratie assembléiste proche du municipalisme libertaire, une économie de type collectiviste, un système de fédéralisme intégral entre communes et une coopération paritaire et multiethnique dans des systèmes organisationnels et lésionnels autogérés. Cette réorientation sera principalement l’oeuvre des relations entretenues par Abdullah Oecalan lors de sa détention avec l’essayiste libertaire Murray Bookchin. En 2006, à la suite de la mort du théoricien, l’assemblée du PKK se réfère à Bookchin pour la construction d’un nouveau modèle de socialisme démocratique : le municipalisme libertaire. »

Ces concepts seront repris par le PYD en Syrie proche du PKK, mais ne connaîtra une application pratique qu’en 2012 avec l’autonomie kurde acquise par la province de Rojava.

Les femmes jouent un rôle essentiel à l’intérieur du mouvement kurde. Elles seront de toutes les discussions lors de la défense de la ville de Kobane contre l’Etat Islamique. Ces femmes ne se battent pas seulement pour la libération nationale, mais aussi pour leurs propres droits….

KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil


KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts