Diyarbakır • Sur et l’effacement de la mémoire

sur

Des archéologues ont insisté pour être partie prenante des travaux de démolition et reconstruction dans le quartier historique de Sur (Diyarbakır) détruit par les forces gouvernementales turques.

Alors que la démolition de presque tous les bâtiments, dans le quartier de Alipaşa, (quartier de Diyarbakır Sur) a été achevée et que des constructions d’infrastructures pour de nouveaux bâtiments ont débuté, Büşra Cizrelioğulları, co-porte-parole de la plateforme “Pas de démolition à Sur“, a appelé des experts et des archéologues à venir surveiller les travaux à Sur pour protéger les valeurs archéologiques enfouies là-bas.

Parlant à Mezopotamya Haber, Cizrelioğullari a rappelé que Sur est une ville historique et une zone protégée et a déclaré “Bien que le processus de démolition à Sur soit paraît-il effectué sur une base scientifique, nous constatons qu’aucune recherche scientifique pourtant n’a été effectuée. Il devrait y avoir des experts et des archéologues ici. Mais comme on le voit, les travaux sont réalisés sans aucun expert. “

Chaque mètre de Sur contient de l’histoire. Nous ne pouvons pas savoir ce que nous découvrirons après les démolitions ou les fouilles. Des experts et des archéologues devraient être présents ici. Nous appelons à la levée immédiate des fouilles. Chaque fois qu’ils creusent un morceau de l’histoire de la terre, il peut y avoir une strate historique. Le gouvernement devrait être conscient de cela “, a déclaré Cizrelioğulları.

Cizrelioğulları a également critiqué le manque de transparence sur les plans de construction controversés dans le quartier historique de Sur et a déclaré que personne ne savait quels types de bâtiments étaient réellement prévus pour la zone démolie. Les membres de “No to Demolition in Sur Platform” ont donc fait appel aux autorités turques à plusieurs reprises pour permettre aux experts d’examiner la région et ont demandé à obtenir des détails sur les plans de construction. Aucune réponse à ce jour.

Cizrelioğulları a également déclaré que leur droit à l’information a été refusé par les autorités turques et a ajouté: «Nous voyons qu’ils (les fonctionnaires turcs) font des plans et les mettent en pratique sans les porter à la connaissance de personne. Nous continuerons nos tentatives pour découvrir ce qui est destiné à ces nouvelles constructions.

Sur a été la scène d’intenses combats urbains entre les forces de sécurité turques et les groupes armés d’auto-défense du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), à la suite de la déclaration d’autonomie du 3 décembre 2015. Les combats avaient duré 3 mois et il en est résulté qu’une partie de Sur a subi la destruction par les forces gouvernementales. Avant même la fin des combats, le gouvernement turc avait annoncé des projets très controversés visant à reconstruire la vieille ville de Sur.

Malgré la résistance de la population locale, la Turquie a déjà commencé la démolition des bâtiments l’année dernière.

Nous constatons donc qu’après avoir suspendu les élus et pris le contrôle, le gouvernement AKP poursuit impunément son projet “urbain” sans se soucier de l’histoire et de la culture des lieux qu’il veut redéfinir.

Article inspiré d’une brève publication de Mezopotamya Haber


English: “Diyarbakır • Sur and the erasing of memory” Click to read

Traductions & rédaction par Kedistan. Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
Translation & writing by Kedistan. You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil


KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts