Kedistan bientôt payant ? A vous de choisir…

kedistan

Voilà une année que l’appel à dons pour que Kedistan survive et se développe a été lancé.

Et vous n’avez toujours pas eu la désagréable surprise de trouver sur nos pages la mention “pour lire la suite de cet article…” ou d’avoir un encadré vous disant “veuillez désactiver votre bloqueur de publicités”.

Nous avons maintenu en effet, contre tous “les conseils avisés”, la gratuité complète de l’information, et l’absence de publicité ou de publi-reportages. La totalité de l’équipe fonctionne toujours également au bénévolat, ou de façon militante, pour être plus précis.

Donc, encore merci aux donatrices et donateurs, réguliers ou occasionnels. Elles/ils sont peu nombreux, mais permettent à quelques 100 000 visiteurEs du site mensuellement d’avoir une continuité d’information sur la Turquie et le Moyen-Orient, au travers de notre regard de kedi.

Si vous fréquentez le site, c’est que vous y trouvez des réponses ou des questionnements. Si près de 800 000 pages sont lues, c’est que vous n’êtes pas que des zappeurs/euses du net.

Alors, à mi-chemin, cela va-t-il s’arrêter ou changer ?

Sur les 5800 euros de dons recueillis, 4200 ont d’ors et déjà été engagés dans le fonctionnement, 1200 provisionnés sur des échéances, et le mois de fonctionnement pour octobre est acquis.

Un peu plus d’un mois d’avance, l’équilibre est donc fragile.

Kedistan n’est pas dans la concurrence, et ne fera donc pas de concessions pour plaire ou s’adapter ou trouver une caisse noire…

Donc, pas de Paris Match, d’alignement politique, ou de recherche de buzz démagogique à attendre.

La contrepartie est de ne pas plaire à tout le monde. Le kedi n’est pas animal domestique.

Alors, ce nouvel appel ne s’adresse pas à celles et ceux qui jusqu’ici nous ont soutenus sans compter, ni demande de contrepartie, mais à l’ensemble des lectrices et lecteurs qui choisissent nos pages plus que celles d’un média mainstream, mais sans parfois se douter que si l’équipe est militante, un site tel que Kedistan a un coût incompressible, qui vaut bien qu’on lui verse un euro par ci par là, pris sur la monnaie du café.

Le site de collecte est parfaitement sécurisé, en plus de vos propres sécurisations bancaires. Nous ne vendons aucune donnée ni ne les utilisons par ailleurs. Il n’y a aucun “frais” sur Hello Asso, et vous êtes libres d’y laisser ou non un pourboire… Alors, faites le geste d’un euro, même symbolique, et qui, réparti sur le nombre de lectrices et lecteurs sécurisera l’avenir de Kedistan.

Le magazine s’est engagé pour plus d’une année sans doute, dans une campagne de solidarité aux familles, militantEs, journalistes, prisonnierEs kurdes, avec d’autres forces et soutiens, à travers la figure de notre amie Zehra Doğan, artiste et journaliste incarcérée L’outil Kedistan y jouera un rôle central, avec d’autres, plus nombreux, nous l’espérons. Là encore, renforcer “le nerf de la guerre” sera décisif.

Les kedi ne mendient pas, elles/ils vous donnent l’occasion de répondre à la question “mais qu’est-ce que je peux faire seulE, à mon niveau ?”.

La réponse est : lire, vous informer, agir et sauvegarder un outil indépendant et alternatif pour ce faire : Souscrire pour Kedistan.

Pour les virements :

Les amis du Kedistan Crédit Mutuel / CM Mazé
IBAN FR76 1027 8394 1000 0219 6880 186
BIC CMCIFR2A

En ligne :


In English: “A Paywall for Kedistan? The choice is yours…” Clic to read

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil


KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts