Le livre consacré à Zehra Doğan encore disponible sur Kedistan

Zehra Doğan

Un livre consacré à Zehra Doğan accompagne la campagne de soutien qui va fortement mobiliser les forces de Kedistan dans les deux ans qui viennent. Ce livre est en vente en bas de page.

*Notre stock est épuisé*

(Ce livre ne pourra malheureusement pas être réédité via son éditeur actuel)


C’est une aventure humaine, intime à plus d’un titre, et un prisme exceptionnel pour continuer à aborder à hauteur de femmes et d’hommes, toutes les questions qui déchirent le Moyen-Orient.
Zehra est journaliste, femme, féministe, kurde, totalement représentative d’une jeune génération nourrie des oppressions et des violences d’une décennie à l’autre, dans une Turquie “forte” avant tout de sa capacité à soumettre ou faire disparaître…
Zehra a les yeux grands ouverts sur la réalité, des rêves d’avenir qu’on lui refuse, révoltée et combattante, et des idées plein la tête pour une possible vie commune dans la mosaïque de peuplement du Moyen-Orient…
Elle dessine et peint ce que les mots qui s’étrangleraient dans sa gorge ne peuvent énoncer. Elle habille la violence et la mort pour un voyage intime, humain, mais ne farde pas pour autant la réalité.

Son message est profondément politique, parce que porteur d’une parole collective, parole de femmes, peuplée d’images fortes de la lutte de ses “déesses”, comme elle aime à les appeler. Images fortes aussi, de celles et ceux, tombés pour avoir été debouts.

28 années où gouttes à gouttes, elle a bu l’eau à la source de la culture d’un Peuple, à l’aune de l’amour des siens.
28 années où elle a aussi, têtue, appris à devenir femme, non soumise aux traditions patriarcales.
28 années dont elle ne sait pas elle-même qu’elles l’ont fait grandir…

Ne faites pas tant de choses pour moi” nous écrit-elle aujourd’hui, du fond de sa prison. Et elle continue pourtant à en faire encore plus pour ses compagnes de geôle, qui le lui rendent bien.

Alors, si à Kedistan, on a voulu faire de Zehra une des étoiles de la résistance kurde, ce n’est pas par hasard. Et on ne supporte pas non plus l’enfermement d’une kedi derrière des barreaux, ni l’idée qu’une étoile s’y étiole.

Que d’autres combattantEs ne nous en veuillent pas, que d’autres résistantEs ne pensent pas qu’on va les oublier ou se taire sur leur oppression quotidienne… Lisez le livre, vous comprendrez qu’il n’en sera rien, et qu’en défendant Zehra nous les défendrons toutes.

La parole, l’art de Zehra Doğan, sa façon de résister, de continuer à écrire, parler, documenter, peut être relayée aussi ailleurs que sur des réseaux sociaux, à hauteur d’yeux à ouvrir. Et cette campagne de longue haleine y pourvoira.

Expositions, tables rondes, rencontres, actions militantes et culturelles porteront cette parole cent fois mieux qu’un défilé de calicots, parce qu’à proximité et dimension humaine.
Quoi de plus mobilisateur qu’un trait qui parle à l’oeil, à l’humain et à l’intelligence ?

Nous ne vous apprenons rien en disant que la parole politique n’a de sens que si elle s’adresse à l’humain en recherche d’avenir, et parle de vie sans injurier l’avenir.

Voilà, ce livre parle de tout cela à la fois, et incite à aller plus loin encore, chercher dans les tréfonds de l’intelligence une voie pour un autre futur, et donne à voir des analyses du présent pour ce faire, enracinées dans un passé à comprendre.

Ce livre à la beauté des rêves évadés que fait Zehra dans sa cellule, et qu’elle partage avec ses déesses d’infortune. Puisse-t-il aider à la faire sortir elle même de cette cage de tortures, elles et ses compagnes, et dans l’instant, la faire entrer dans le cercle d’une protection collective, que vous tisserez de loin avec nous, nous en sommes sûrs.

En parcourant ce livre, vous partagerez un peu l’intimité de Zehra, ses textes, ses oeuvres picturales. Vous comprendrez dans quelle lutte collective elle s’est engagée en tant que femme, et journaliste. Vous contribuerez à ses voeux les plus chers, faire connaître plus largement hors des frontières de Turquie cette résistance et résilience d’un Peuple, le soutenir et l’aider.

Vous contribuerez également à faire en sorte que Zehra Doğan soit protégée parce que portée en pleine lumière. 

25 € pour la France
29 € pour les autres pays européens

(Livre 19,50 €,  frais de port réels 4,62 € pour la France et 9,44 € pour autre pays Europe).

8 € par livre acheté seront immédiatement reversés par Kedistan dans la cagnotte permettant de soutenir cette campagne de soutien. Vous pouvez d’ailleurs, si vous n’achetez pas le livre, contribuer directement à cette cagnotte ICI.

Toutes les oeuvres de Zehra seront, à sa demande, mises en vente dans les deux années à venir, lorsqu’elles auront été exposées dans différentes villes françaises et européennes. Là encore, Zehra destine ces fonds qui seront recueillis à la solidarité avec les prisonnierEs et leurs famille… Une fois tous les frais inhérents à la campagne de soutien déduits des rentrées de la cagnotte, et celle-ci abondera au final, la même solidarité sur place, au Kurdistan. Le projet complet est décrit ICI.

Voici un bref  aperçu en images des 96 pages.

  • Zehra Dogan Livre

* Stock épuisé*

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts