Sadık Çelik • Se mettre en route pour l’eau | 5

Su hakkı için pour l'eau

Le 22 mars, “Journée mondiale de l’eau”, j’avais lancé un appel pour devenir chacunE des gouttes d’eau de vie, pour l’humain, l’animal, la nature et l’eau… et proposé un périple en canoë, de Bordeaux jusqu’à Marseille, pour déposer une déclaration auprès du Conseil de l’eau. 

 Appel : En canoë vers le Conseil mondial

J’ai tenu parole et pris la route aquatique…

Voici quelques notes que j’ai pu tenir et transférer vers Kedistan, avec les moyens du bord.

Vous pouvez me suivre aussi sur la page Facebook dédiée à ce voyage et sur mon compte personnel.

Si vous voulez lire les étapes précédentes, les voilà : 1 | 2 | 3 | 4

En turc : Sadık Çelik • Su hakkı için su yollarına düşmek | 5


yol route

JOURNAL DU BORD 4

25 juillet 2017

Sultan Çelik
Sultan Çelik

Depuis ma route aquatique, hommage à sa mémoire !
Son sourire est l’unique baiser de ma route, sur ma joue…
Etre une partie d’elle, est embrasser la terre entière, avec détermination et espoir…

Sultan aux joues giroflées, mère de toutes celles qui luttent pour les droits des prisonniers et des femmes, ton sourire est le sourire de toutes les femmes…


Note de Kedistan :
Sultan Çelik, mère de Sadık Çelik, est une des fondatrices/teurs de TAYAD, l’Association de solidarité avec les familles des prisonniers. Elle a fait partie de la lutte des familles des détenuEs, dans la période post coup d’Etat du 12 septembre 1980, et elle a été surnommée “Mère Sultan”. Elle est également une fondatrice de Özgür-Der (Association droit à l’opinion libre et à l’enseignement) et DEMKAD (Femmes dans la lutte pour la démocratie). Elle est décédée le 25 juillet 2003 suite à un cancer.

27 juillet 2017

Et Béziers… Hier soir à 22h, je suis enfin arrivé à Béziers. Ma route de l’eau que j’ai traversée pendant 54 kilomètres sans embûches, a commencé d’être, à nouveau, parsemée d’écluses. Ce matin, j’ai transporté mon canoë, encore une fois entre deux écluses. Mais bon, Béziers est rempli de souvenirs, il vaut toutes les difficultés…

En ce moment même, j’oublie ma fatigue avec un café, sur une terrasse, et j’essaye de vous écrire quelques lignes.

yol route

28 juillet 2017

L’hospitalité des amiEs rencontréEs sur la route aquatique, les moments chaleureux que nous avons passés ensemble, se sont inscrits comme de jolis souvenirs, dans mon journal. Je leur envoie toutes mes amitiés.

Dans la dernière soirée de mon parcours du Canal du Midi, au coucher du soleil, avec des pensées sereines et apaisées, je glisse sur mon chemin fluide, à coups de pagaie.

29 juillet 2017

Couler du canal vers la mer…

Je suis désormais à Sète. J’ai complété l’étape du Canal du Midi, autour de midi, hier. Cette fois, sous un soleil bien jaune et chaud, dans les eaux salées de la Méditerranée, ma route était légèrement mouvementée. Quitter le Canal du Midi, pagayer sur cette mer intérieure près de Sète, (Lac de Thau) était épuisant mais autant agréable. J’ai traversé cette parcelle salée, en environ trois heures et demie.

Pagayage rythmé et soutenu , je suis passé comme un poisson luisant, devant les regards curieux des pêcheurs et vacanciers installés sur ce petit détroit, et je suis arrivé à la Pointe Courte, un quartier pêcheur que j’aime tant. Sans mentir, moi aussi je me suis regardé avec étonnement. Dès que j’ai mis les pied sur sol de la Pointe Courte, je me suis dit “Bravo Sadık Çelik !” Et tout de suite à après, sur le champs, j’ai rincé mon canoë fatigué et salé à l’eau douce et je l’ai laissé sécher. Ensuite, j’ai tranché le dernier melon qui me restait des rives du canal, et j’ai plongé mes yeux sur le soleil couchant de la Pointe Courte. Tout le plaisir que cette soirée de Sète m’a offert, je l’offre à mon tour à mes amiEs défenseurEs de l’eau…

Du canal vers la mer, jeux de pagaies différents :

Je suis un rameur estampillé à drapeau de pirate, qui vient à Sète des siècles plus tard, non pas pour la conquérir, mais pour la paix de l’eau…

30 juillet 2017

Toucher les traces de la vie de Georges Brassens, à nouveau, trois ans plus tard… Merci au poète qui m’accompagne lors de ce voyage pour l’eau, avec ses mélodies anarchistes.

31 juillet 2017

Je vais entamer la troisième et dernière étape de mon voyage, le 1er août. (passant par le Canal dit “du Rhône à Sète”)

Voici mon itinéraire :

etap 3

Je pense que je serai, le 3 ou le 4 août, à Marseille, devant le Conseil mondial de l’eau.

Mais bon, je ne dois pas minimiser, la force du vent. Je dis alors, que notre route soit fructueuse !

sadik celik yol route sete


Traductions & rédaction par Kedistan. Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
Translation & writing by Kedistan. You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Sadık Çelik

REDACTION | Journaliste | Gazeteci


Photographe activiste, libertaire, habitant de la ZAD Nddl.

Aktivist fotoğrafçı, liberter, Notre Dame de Landes otonom ZAD bölgesinde yaşıyor.


Sadık Çelik on EmailSadık Çelik on Facebook
Sadık Çelik

About Sadık Çelik

REDACTION | Journaliste | Gazeteci

Photographe activiste, libertaire, habitant de la ZAD Nddl.
Aktivist fotoğrafçı, liberter, Notre Dame de Landes otonom ZAD bölgesinde yaşıyor.

Related posts