Demirtaş à Erdoğan : “T’inquiète pas pour moi”…

Demirtaş

Recep Tayyip Erdoğan, lors de la conférence de presse qu’il a organisée après le G20 qui s’est déroulé à Hambourg, comme réponse à une question concernant Selahattin Demirtaş, Co-président du HDP emprisonné depuis le 4 novembre, a déclaré :

“Cette personne est un terroriste. Il est un terroriste, un tel terroriste, qu’il a déversé mes frères kurdes dans la rue et a fait tuer mes 53 frères kurdes par d’autres Kurdes. Ceci n’est qu’un seul de ses crimes. Il est actuellement en cours de jugement. Nous accepterons la décision que la justice prendra à son propos.”

Selahattin Demirtaş a répondu à Erdoğan, (Président de la République et Président général de l’AKP à la fois), depuis la prison d’Edirne, par une lettre ouverte. La voici traduite en français par Kedistan.


Appel ouvert au Président général de l’AKP

Avant tout, je souhaiterais te rendre, tel qu’elle est, l’insulte que tu as portée, au travers ma personne, à la volonté de millions de personnes. Mais d’autre part je voudrais aussi te “remercier”.

Tu nous a débarrassé du fardeau de prouver que la procédure nous concernant, menée sous le nom de justice, n’a en vérité rien à voir avec la justice et que le verdict est donné par toi, en personne.

Je fais un appel ouvert : Depuis 8 mois, tes procureurs et certains des juges à tes ordres, n’ont pas trouvé une seule preuve, sur le fait que pendant les événements du 6-8 octobre pour Kobanê [voir contexte] j’aurais appelé le peuple à la rue et à la destruction. Si tu as une telle preuve dans ta main, je veux que tu la rendes à tes procureurs qui cherchent désespérément des preuves à mon encontre.

En déclarant tel un verdict, avant même que mon procès ai commencé, que je suis un terroriste et que j’ai fait tuer 54 personnes, tu as rendu tous les jugements suivants, insensés et inutiles, je te présente mes “remerciements”. Tôt ou tard, je serai devant les juges. Là, qui est terroriste et assassin, deviendra clair aux yeux de l’opinion publique. Avant cela aux yeux de Dieu, cela se sait déjà.

Par ailleurs, les 44 des 54 citoyens assassinés lors des événements de Kobanê, sont des membres et sympathisants du HDP. Pendant que nos camarades étaient massacrés dans la rue, lors des événements de Kobanê, pendant que les villes se faisaient détruire à Cizre, à Sur, et que les civilEs étaient massacréEs, ceux qui ont tenté de faire un coup d’état le 15 juillet, étaient en poste en tant que préfets, commandants, directeurs de police, procureurs et juges.

Malgré le fait que tu vois que ces personnes étaient dans la tentative du 15 juillet, et qu’ils ont tué sans pitié, des centaines de citoyens, au lieu de rechercher s’ils n’avaient pas une part dans les provocations et massacres du 6-8 octobre, tu essayes de mettre ces crimes sur mon dos, en tombant dans la médiocrité d’une vengeance sur ton adversaire politique. C’est une vrai preuve de faiblesse.

Le responsable au premier degré, de tout ce qui est vécu dans le pays, puisque tu diriges le pays depuis 15 ans, est avant tout, toi. Les efforts que tu fais pour faire oublier cela, ne nous échappent pas.

Le fait que tu m’attaques dans la panique, et injustement, alors que je suis entre quatre murs, est une attitude bien éloignée du courage. Je voudrais que tu saches, que je n’ai peur de personne d’autre que le Dieu. Je ne tomberai jamais dans la demande de grâces, comme mendier de la charité ni de toi, ni des exécuteurs des persécutions qui sont à tes ordres. Même si je sais que je vais passer le restant de ma vie en prison, ne n’accepterai jamais le déshonneur et la soumission.

Le HDP et tous les amis du HDP, en prison ou dehors,  allons résister contre fascisme, et sois en sûr que, historiquement, c’est nous qui allons vaincre.

Je voudrais que tu saches que même si je suis dans une cellule de type F, ma conscience est tranquille, je suis sans peur et heureux. C’est pour cela, s’il te plait, ne t’inquiète surtout pas pour moi.

Selahattin Demirtaş
Co-président du HDP, Parti démocratique des peuples
Prison d’Edirne, 10 juillet 2017


Vous pouvez lire tous les articles de Kedistan, 
concernant Selahattin Demirtaş, en suivant CE LIEN

Selahattin Demirtaş est accusé de “diriger une organisation terroriste”, de “propagande pour organisation terroriste”, d’”opposition à la loi concernant les manifestations et rassemblements”, d’”incitation à la haine et à la révolte”, d’”incitation à transgresser les lois”, d’”incitation au crime”, d’”apologie de crime et des criminels” et sur plusieurs dossiers, il est demandé à son encontre, en totalité, une peine de prison de 43 ans, et jusqu’au 142 années. Il se trouve actuellement incarcéré dans la prison d’Edirne, de type F.


English Demirtaş to Erdoğan : “Don’t worry about me”…

Traductions & rédaction par Kedistan. Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
Translation & writing by Kedistan. You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts