Istanbul • Beyoğlu Sineması, cinéma d’art et essai, disparaît

Beyoğlu Sineması cinéma

Un par un, les lieux de la mémoire culturelle de la ville d’Istanbul, s’évaporent. Le cinéma n’y échappe pas. Beyoğlu Sineması pourrait lui aussi disparaître…

Après la disparition des cinémas İnci, Majik, Rüya, Alkazar, Emek, Sinepop, il ne restait plus que deux derniers bastions du cinéma indépendant, Beyoğlu et Atlas.

Beyoğlu Sineması, (le cinéma de Beyoğlu), vient d’ annoncer à son tour, sa prochaine fermeture…

Nous avons essayé pendant longtemps de rester indépendant et debout, en dehors des chaînes de distribution et de projections monopolisées. Dans la période où nous sommes, arrivés au point de ne pas pouvoir faire face à nos charges fixes, impossible d’installer les innovations technologiques de cinéma qui  nous sont nécessaires. Beyoğlu Sineması a déjà failli fermer en 2013.

C’est avec avec le soutien et le sacrifice du Başka Sinema, que nous avons pu arriver jusqu’à ces jours. Mais nous ne pouvons toujours pas payer nos charges. Nous avons cherché des sponsors, mais nous n’en avons pas trouvé. Nous avons essayé de baisser nos charges, cela n’a pas marché.
Dans ces conditions, il ne nous est plus possible de continuer nos efforts pour apporter une couleur que Beyoğlu Sineması poursuit depuis 1989.

Beyoğlu Sineması sera fermé le 30 juin.

Nous espérons qu’il s’en trouvera encore quelques unEs, qui trouveront un moyen pour sortir de cette monochromie inacceptable, vers laquelle nous sommes trainés.

La direction était même prête jusqu’à changer de nom, à la condition de gérer la programmation.

L’administration du cinéma ne souhaite pas continuer, en s’intégrant dans le secteur du cinéma commercial.

Beyoğlu Sineması cinémaBeyoğlu Sineması n’est certainement pas doté du confort et du luxe que le capitalisme du 21è siècle impose. Il ne vous fait pas vous sentir autant “roi” que les “clients” des salles de cinéma ouvertes dans des centres commerciaux… Son système d’aération, son écran ont peut être vieilli, ses 286 sièges sont défraichis… Mais cette salle, qui offre son écran au cinéma d’art et essai depuis près de 30 ans, a énormément contribué à former un public de cinéphiles. Pendant toutes ces années, de nombreuses personnes se sont croisées ici, ont ri, pleuré ensemble. Dans ses murs, des amitiés et amours y ont débuté. Avec tous ces aspects Beyoğlu Sineması, situé dans Halep Pasajı, est un des repères qui font de Beyoğlu, le quartier qu’il est.

Après la publication de l’annonce de fermeture, une campagne de solidarité a été spontanément lancée sur les réseaux sociaux. Les amoureux du cinéma d’art et d’essai, connaissant et aimant Beyoğlu Sineması, se sont réunis, se sont entretenus avec la direction, et cherchent des solutions pour éviter cette fermeture. La seule solution serait de résorber les dettes du cinéma. De multiples idées sont donc lancées. Il y a,  peut être, un dernier espoir.

Aujourd’hui 15 juin, dans cet élan de solidarité avec le public, et suite à différentes réunions, une feuille de route a été définie. Les trois grandes lignes en sont :

1- Créer un flux de source financière digne de la renommé de ce cinéma, le plus rapidement possible.

2- Quand l’équilibre financier sera rétabli, éliminer les conditions qui ont provoqué les difficultés.

3- Réfléchir à  des projets, afin de transformer le cinéma comme un espace social, un lieu où se partage la culture du cinéma.

Une intelligence commune et nouvelle, un modèle de travail plus actuel atteindront ces objectifs. Tout sera repensé, des réseaux sociaux, jusqu’aux sièges. Dans le contexte de fidélité, un système d’abonnement sera proposé. Toutes les idées et propositions seront étudiés. Pour que cette solidarité soit complète, la formation d’un groupe de coordination est en cours.

Nous faisons appel, aux cinémas d’art et d’essai en France, en Europe et ailleurs, pour se montrer solidaires avec ce public qui cherche un moyen de garder son cinéma. Consacrer une séance spéciale avec un film d’un réalisateur turc et reverser les entrées dans un fond de soutien ?…

Toutes les initiatives seraient bienvenues…

Beyoğlu Sineması Site Internet | Facebook | Twitter

Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
Translation & writing by Kedistan. You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil


KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts