İştar Gözaydın, universitaire, était en prison depuis 94 jours. Elle vient enfin d’être libérée, sous contrôle judiciaire, hier le 31 mars…

Directrice de la faculté de sociologie de l’université de Gediz, faisant partie des 15 établissements considérés par le régime, comme “liés au mouvement Gülen” et fermés par le décret n°667 du 23 juillet 2016, İştar Gözaydın avait été mise en garde-à-vue avec 13 autres personnes le 20 décembre 2016, puis jetée en prison le 27 décembre, comme 8 des autres “accuséEs”. Depuis, ses avocats Murat diner et Erdal Doğan avaient demandé à plusieurs reprises sa libération…

LISEZ AUSSI
İştar Gözaydın, universitaire, donc “ignare”, et… terroriste

İştar est accusée d”appartenance à une organisation terroriste armée” ainsi que “”de propagande pour organisation terroriste” pour avoir participé à une émission de télé avec Nazlı Ilıcak, et les frères Mehmet et Ahmet Altan, également en détention dans le cadre de l’enquête post coup d’état concernant le mouvement Gülen, (baptisé FETÖ, par le régime).

Dernièrement, son avocat Erdal Doğan, a de nouveau sollicité le tribunal en motivant sa demande : les “preuves” avancées afin d’arrêter İştar, étaient abstraites, et ne constituaient pas les conditions pour accuser l’universitaire des délits dont elle est accusée.

La Cour pénale n°27 d’Istanbul a donc décidé de libérer provisoirement İştar. Toutefois une interdiction de quitter le territoire turc est prononcée. Elle comparaîtra libre pour la suite, et sa première audience est prévue pour le 12 septembre 2017 à 13h00.

Solidarité des femmes

Récemment, un appel à soutien à İştar, avait été lancé aux femmes, et 396 femmes avaient posé leur signature sous un texte demandant la libération immédiate de l’universitaire. Des femmes de divers horizons, notamment sa consoeur Esra Mungan, la romancière Aslı Erdoğan, la journaliste Banu Güven, la comédienne Nur Sürer, qui soulignaient dans leur texte “Il n’y a aucune garantie que nous même ne serions pas les lésées de demain” et ajoutaient : “Nous sommes témoins pour İştar Gözaydın, nous demandons l’arrêt des enquêtes, arrestation et accusations qu’elle subit, et qui sont devenues un assassinat judiciaire et nous demandons la libération de notre amie.”

Ecoutez İştar

İştar Gözaydın, assurait depuis plusieurs années une émission sur Açık Radyo 94.9, “Radio ouverte”, une radio libre et indépendante fondée en 1995 par un collectif de milieux sociaux différents et diffusée dans la métropole d’Istanbul et ses environs. Açık Radyo, était présente lors de la 39ème édition du Festival de cinéma de Douarnenez en août 2016 et émettait en direct depuis le festival vers la Turquie.

L’émission d’İştar “Mekânlar ve Çağlar İçinde Ses” (Le son dans les lieux et à travers les siècles) est en principe une émission de musique classique, et offre un régal avec les œuvres de Johann Sebastian Bach. Mais, suite à son arrestation, son compagnon İskender Savaşır avait pris l’émission en main, et depuis, les auditeurs/trices entendaient régulièrement des chansons sur les prisons. Un façon de ne pas oublier İştar, enfermée derrière les murs et de la soutenir, elle et les autres…

L’émission est programmée tous les dimanches de 11h à 12h heure locale (10h – 11h, heure France) İştar sera probablement de retour au micro demain, dimanche…
A suivre… et à écouter en streaming sur Internet.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas