Appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…

enseignant

Nuriye Gülmen universitaire, et Semih Özakça enseignants en grève de la faim, font appel aux consoeurs, confrères, associations et syndicats du monde enseignant, en Europe et ailleurs, pour soutenir leur lutte.

Prenez contact avec eux/elles, envoyez des messages, publiez des communiqués solidaires, portez votre soutien en leur rendant visite sur place, sous forme de délégations.

Nous vous les présentions et relayions leur lutte dans un article précédent :
Turquie côté Résistance • Nuriye, Acun, Semih, Veli, parmi d’autres

Nuriye Gülmen, chercheure à L’Université de Selçuk, Acun Karadağ, professeur de Sciences sociales au collège Halim Şaşmaz, à Hasköy, à Ankara, Semih Özakça, instituteur à l’école primaire Cumhuriyet de Mazdağ à Mardin sont touTEs les trois licenciéEs le décret n° 675 du 29 octobre 2016.

Veli Saçılık est un autre lésé du même décret dit n°675. Il travaillait comme sociologue au Ministère de la famille et des politiques sociales. Il s’est trouvé au chômage subitement, comme des centaines de milliers de fonctionnaires licenciés par décret, et projetés dans la précarité. Veli a rejoint la lutte de Nuriye, Acun et Semih.

Nuriye et Semih ont démarré une grève de la faim depuis le 9 mars et sont tous les jours sur leur lieu de résistance sur le boulevard Yüksel à Ankara.

Leur grève de la faim se poursuit depuis plus de 20 jours. Leur état de santé se dégrade.


Vous pouvez les suivre sur : Le blog de Nuriye
 Twitter :  |  |  |  
 Facebook : Nuriye GülmenAcun Karadağ | Semih Özakça | Veli Saçılık

 Les réseaux sociaux sont leur arme, votre soutien est leur protection.
 Plus leur histoire est partagée plus ils seront protégés. 
 Parlez-en, relayez leur résistance !

Voici leur appel en vidéo :

Entendez nos voix, soutenez notre résistance

Je m’appelle Nuriye Gülmen. Je vis en Turquie. Je suis universitaire. J’ai été licenciée.
Je résiste depuis le 9 novembre 2016. Je suis en grève de la faim, jusqu’à ce qu’on me rende mon travail. Entendez nos voix, soutenez notre résistance !

Entendez nos voix, soutenez notre résistance

Je m’appelle Semih Özakça. Je vis en Turquie. Je suis enseignant. J’ai été licencié.
Je résiste depuis le 9 novembre 2016. Je suis en grève de la faim, jusqu’à ce qu’on me rende mon travail. Entendez nos voix, soutenez notre résistance !


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts