Voilà juste un bout d’actualité de Turquie de cette semaine… Juste un bout… Chaque fois nous précisons que cette apparente liberté satirique est en sursis.

Couverture de Bayan Yanı, magazine satirique féministe qui fête ses 6 ans d’existence au seuil du 8 mars… Pour une double célébration : un numéro spécial !

Pancartes : “Liberté, égalité”, “Les femmes existent. Les femmes partout”, “Non”
L’homme : “C’est quoi ce truc, plus on en tue, plus elles se multiplient !”

Bayan Yanı


Uykusuz, parle de ce qu’on appelle entre autres, “Ak-armement”…

“Une explosion du nombre de gens armés !” En Turquie, malgré l’estimation de 20 millions d’armes à feu, seulement 686 mille permis ont été délivrés.”

L’enfant : “Mon père vous prie de lui prêter votre fusil, il va tirer sur quelques personnes et va vous le rendre tout de suite.”
L’homme : “Mais qu’il ne traine pas trop, cette nuit je vais faire un délirium….”

Bayan Yanı


Leman revient sur les universitaires et les scientifiques…

La NASA a déclaré que sept nouvelles planètes ont été découvertes  et que trois d’entre elles ont une structure qui pourrait abriter la vie. Pendant que ces découvertes époustouflantes se font, la situation chez nous : Des milliers d’universitaires et scientifiques sont jetés des universités par décrets… Leur passeport ont été confisqués. Un de ceux et celles qui ont été licenciéEs, Mehmet Fatih Traş, un scientifique tout jeune, s’est suicidé…

L’homme : “Ne crains rien ils sont amis. Ils sont venus prendre les universitaires licenciés par décret. Ils sont sauvés !”

Universitaires


Penguen pointe les arrestation des internautes, poursuiviEs, emprisonnéEs pour leurs publications sur les réseaux sociaux.

Le Président de République Erdoğan a dit “Avec des aphorismes réduits en 140 caractères, on ne peut qu’être des demi-intellectuels, et pas autre chose.”

Le prisonnier : “Je me suis fait emprisonner pour des aphorismes de 140 caractères mec !”


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas