Amnesty International • Appel urgent pour Keywan Karimi

Keywan Karimi

Appel à l’action urgente lancé par Amnesty International pour Keywan Karimi, cinéaste emprisonné en Iran, pour une prise en charge médicalisée immédiate.

Keywan Karimi sur Kedistan : tous les articles.

ACTION URGENTE

25 Janvier 2017

Le cinéaste iranien emprisonné Keywan Karimi a un besoin urgent de soins médicaux spécialisés. Après plusieurs épisodes de toux sanguinolantes les médecins de la prison d’Evin à Téhéran ont déclaré qu’il souffrait de “bronchite” et d’une infection pulmonaire et qu’il avait besoin d’un traitement médical immédiat hors de la prison. Malgré cela, les autorités pénitentiaires ont refusé de le transférer à l’hôpital.

Le cinéaste iranien Keywan Karimi, emprisonné depuis le 23 novembre 2016, a été amené plusieurs fois dans la clinique de la prison d’Evin à Téhéran au cours du mois écoulé après avoir toussé du sang. Les médecins de la clinique lui ont diagnostiqué une bronchite et une infection pulmonaire aiguë et ont conseillé qu’il soit transféré d’urgence vers un hôpital en dehors de la prison, pour recevoir des soins médicaux spécialisés appropriés. Toutefois, les autorités pénitentiaires d’Evin ont jusqu’ici refusé d’autoriser le transfert. Keywan Karimi ne reçoit actuellement que des sédatifs. Il souffre également d’une affection osseuse préexistante appelée KOA, “kyste osseux anévrismal” (kystes fibreux remplis de sang, qui naissent en position excentrée de la métaphyse des os longs et qui en grandissant, peuvent souffler l’os, causant douleurs, gonflements et fractures), pour lesquels il a besoin également de soins médicaux spécialisés. Il y a environ 10 ans, il a été opéré pour retirer un kyste de son os du tibia, et ses médecins ont annoncé qu’il avait besoin d’une surveillance continue en cas de chirurgie supplémentaire nécessaire.

Keywan Karimi, membre de la minorité kurde iranienne, avait été arrêté le 14 décembre 2013 et détenu pendant 12 jours en cellule d’isolement dans la section 2-A de la prison d’Evin, sans avoir accès à un avocat, avant d’être libéré sous caution le 26 décembre 2013. Le 13 octobre 2015, à la suite d’un procès inique devant un tribunal révolutionnaire de Téhéran, il a été condamné à six ans d’emprisonnement pour «insultes de saints musulmans» et à recevoir 223 coups de fouet pour «relations illicites bien que n’étant pas adultères». Vieille accusation qui a été imposée en lien avec un clip vidéo que les autorités avaient trouvé sur son disque dur; Keywan «serrait la main» et «était sous un même toit» avec une amie et poète «qui n’avait pas couvert sa tête et son cou». La Cour d’appel a confirmé la peine de flagellation de Keywan Karimi et a statué qu’il devait purger un an de sa peine de six ans d’emprisonnement. Les cinq années restantes ont été suspendues, sous réserve de son «bon comportement».

1) COMMENT AGIR ?

Rédigez une lettre, envoyez un courriel, appelez, faxez, twittez…

Appelez les autorités iraniennes à libérer immédiatement et inconditionnellement Keywan Karimi, car il est un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression et d’association ;

Les priant instamment de veiller à ce que, dans l’attente de sa libération, on lui accorde immédiatement un accès à des soins médicaux spécialisés en dehors de la prison, dont le déni pourrait constituer une torture ou d’autres mauvais traitements;

Demandez-leur de lui permettre d’avoir régulièrement accès à sa famille et à l’avocat de son choix;

Exhortez-les à abolir les peines de flagellation, car ils constituent une violation de l’interdiction absolue de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants en droit international.

Contactez les hautes autorités citées ci-dessous jusqu’au plus tard le 8 mars 2017 :

Associate Prosecutor
Office of the Prosecutor
Evin Prison
Dasht-e Behesht
District 2, Tehran,
Islamic Republic of Iran
(Titre de salutation : “Your Excellency”)

Office of the Supreme Leader
Permanent Mission of the Islamic Republic of Iran to the United Nations
622 Third Avenue, 34th Floor
New York, NY 10017
Fax: (212) 867-7086 | Phone: (212) 687-2020
Email: iran@un.int
Ayatollah Sayed ‘Ali Khamenei
(Titre de salutation : “Your Excellency”)

2) INFORMEZ-NOUS DE VOTRE ACTION

Voici pourquoi il est si important de signaler vos actions :
Nous enregistrons le nombre d’actions prises sur chaque cas et utilisons cette information dans notre plaidoyer. Envoyez un e-mail à uan@aiusa.org ajoutant “UA 19/16” dans l’objet ou cliquez sur ce lien.

AUTRES RESSOURCES

(Documents en anglais)
Téléchargez l’appel de l’action urgente complète en format PDF ou Word.
Inscrivez-vous ICI pour suivre les informations sur les personnes que vous avez soutenues
Suivez les conseils pour écrire des lettres et des emails efficaces
Contactez-nous au uan@aiusa.org


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts