Tours • 19 janvier | Où va la Turquie ? Films, débat

tours

Le 19 janvier prochain à Tours, à l’initiative du CNP (Cinéma National Populaire), aux Cinéma Studio, se déroulera une soirée consacrée à la Turquie, avec films et débat. Kedistan en assurera la partie échanges. 

Cette initiative, planifiée de longue date, intervient dans un contexte où la Turquie fait “l’actualité” dans la presse et les médias. Cette soirée tombe donc à pic pour apporter une vision globale et une mise en perspective historique aux échos médiatiques.

Pour ce faire, l’excellent documentaire “La fin des Ottomans“, en deux parties, sera projeté. Vous le trouverez ICI, pour les lectrices et lecteurs hors de la Touraine.

Excellente introduction historique pour ouvrir à la fois la question de ces Etats-nations qui furent créés au Moyen-Orient, (et parmi eux la Turquie kémaliste qui développa très vite un “roman national” identitaire), et celle de la “turcité“, fondement nationaliste turc. Ce prisme historique est indispensable pour la compréhension de la Turquie des années 2000, et éviter bien de faux débats autour du régime d’Erdogan, versus “démocratie républicaine laïque en péril contre islamisme conservateur” ou “valeurs européennes contre civilisation islamique”. Nous tenterons donc de donner des pistes d’analyses hors des lieux communs pour situer les “racines du présent”.

Bien sûr, il serait hors de question de ne pas évoquer les urgences de ces années 2015/2016, ni l’actualité immédiate des purges et emprisonnements post putsch manqué, tout comme ne pas évoquer la question kurde.

La soirée se poursuivra par un documentaire au titre trompeur, “Turquie, l’héritage kémaliste“. Ce documentaire, qui se clôt sur 2013, et les événements de Gezi, réel soulèvement populaire et de jeunesse contre le pouvoir autocratique d’Erdogan, fait en fait le lien, de par ses intervenants, avec les films précédents. L’héritage y apparaît là comme le venin qui empoisonne la Turquie, source de toutes les oppressions, et qui préfigure le régime répressif et de pouvoir absolu de 2017.

Une excellente base de compréhension, propice aux débats et approfondissements de chacunE est donc proposée à voir et à commenter.

Pour celles et ceux, Tourangeaux, Tourangelles, qui seraient intéressées à préparer cette soirée, le moteur de recherches du site est “performant”. A vos clics… Pour les autres, vous trouverez le 2e film à disposition ICI.


CINÉMA NATIONAL POPULAIRE
Le Cinéma National Populaire (CNP) veut être le témoin de la fonction publique et sociale du cinéma.
Réfléchir, échanger et avancer ensemble.
Le CNP, politiquement à gauche, est une structure associative qui, avec l’association des cinémas Studio TEC, se veut un lieu de remise en question citoyenne, d’explication et de décryptage d’une société aux enjeux multiples : luttes des peuples en colère, dégâts du capitalisme, démocratie bafouée, instrumentalisation sécuritaire, menaces sur la liberté d’expression, la diversité culturelle, l’environnement et la santé… Il s’agit de mettre en lumière l’idéologie qui sous-tend les discours et les actes politiques, économiques, écologiques, sociaux et culturels du pouvoir.
Le CNP travaille avec des associations localement engagées dans la transformation de la société, ouvre la réflexion collective autour de tous ces enjeux et suscite la confrontation des points de vue.

Pour plus d’infos : La page du CNP sur le site des Cinémas Studio 

tours

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

About KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil