Turquie : “Loi viol”, les caricaturistes se lâchent | Mizah Haber

viol

Le récent projet de révision de la loi qui fut médiatisé comme “Loi viol”, comme on dirait “loi travail”, a inspiré les caricaturistes. Ils se sont lâchés.

Cette révision avait été rendue indispensable, puisque la suspension d’un article de loi, suite à une décision d’un tribunal en juillet, dans une affaire de “mineurs”, risquait d’ouvrir une jurisprudence. Le Ministère avait alors annoncé une refonte, alors qu’en Europe, l’extrême droite s’était emparée du sujet en écrivant le plus souvent “Turquie = Islam = pédophilie”.

Mais, et on pouvait s’y attendre en effet, sous le prétexte de “protection des mineures et des familles”, le groupe AKP au Parlement avait en première lecture introduit un “amendement” qui revenait à “légaliser par mariage” ce qui en réalité sont qualifiés “d’abus sur mineures” dans les traités internationaux.

On ne peut “reprocher” à des bigots d’être en accord avec eux mêmes, et de tenter de faire évoluer le droit en s’inspirant de “traditions coraniques”, appliquées ailleurs. Ils poursuivent là leur volonté d’Islam politique.

La mobilisation de la société civile, et principalement des femmes, directement visées par tous les attendus de cet “amendement”, et le retour en arrière qu’il engage, a fait provisoirement échouer ce projet.

Le Ministre en charge de présenter cette loi a cependant déclaré que “c’était désormais aux familles concernées de se mobiliser à leur tour pour cette loi“, faisant par là référence à la “mobilisation du peuple” contre les “parallèles”, comme le Président le fit après le putcsh manqué.

La mobilisation, qui a traversé différentes couches de la population turque, a cependant fait reculer ce projet de loi. Cela démontre aussi que les forces vives, écrasées par la démocrature, ont encore quelque ressources. Le caricaturistes ont donc profité de cet espace d’expression ouvert, pour apporter leur coup de crayon dans l’espace public, favorable pour un temps.


Couverture du magazine satirique GırGır
Le loup – “Grâce à vous je me suis marié. Merci beaucoup !”
Bekir Bozdağ, Ministre de Justice “Si on a pu te rendre justice, nous en sommes heureux.”

girgir-loi-viol


Couverture du magazine satirique Leman
– “N’abandonne pas la vigilance parce que tu descends là où tu veux… La loi d’abus sexuel te suis !”

leman-loi-viol


Couverture du magazine satirique Penguen
– “Quat-re cent quatre-vingt deux-mil-les-fill-lettes-sont-ma-ri-ées…”
– “Ouiiinn !”
– “Tais toi un peu ma fille, j’apprends à lire...”
penguen-loi-viol


Dessin de Muhamet Şengöz
Le viol se légitimise
– Qui c’est ?
– Le violeur !

muhammet-sengoz-loi-viol


 

Dessin d’Ercan Akyol

– “Il vole mais il travaille…”
– “Il viole mais il se marie…”

ercan-akyol-loi-viol


Dessin de Nuhsan Işın
– “Hey fillette, la loi arrive ! On se marie hein ? Il n’y aura plus d’école, ni jeux dans la rue !”

nuhsal-isin-1loi-viol-2


Dessin de Nuhsan Işın
“Salle des mariages”

nuhsal-isin-loi-viol


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas
Mizah Haber
“La voix libre, indépendante et opposante du monde de l’humour”

Précieuses archives de caricatures parues dans la presse, tenues à jour par le caricaturiste Cihan Demirci depuis une dizaine d'années.

Site Internet 
Mizah Haber on FacebookMizah Haber on Twitter
Mizah Haber

About Mizah Haber

“La voix libre, indépendante et opposante du monde de l’humour” Précieuses archives de caricatures parues dans la presse, tenues à jour par le caricaturiste Cihan Demirci depuis une dizaine d'années.Site Internet 

Related posts