C’est combien ? Non, il ne s’agit pas de Daech… simplement du quotidien de femmes “immigrées”, là spécifiquement en Turquie, mais on pourrait l’entendre tout autant ailleurs.

Ce court film documentaire (28 minutes) s’intéresse aux femmes immigrées africaines en Turquie. Elles y subissent les mêmes exploitations, discriminations, propositions et injures sexistes, que des exilées syriennes, en grand nombre, ou d’autres, arrivées là un jour, en quête d’un futur meilleur. La couleur de leur peau les rend encore plus “voyantes”.

Le passé de l’empire ottoman, qui vit arriver à Istanbul des esclaves noirEs, et des “femmes à vendre”, n’a pas pourtant habitué la Turquie à la “couleur”. Et elle apparaît plus dans l’imagerie “orientaliste” européenne que dans la représentation fantasmée que le régime politique d’Erdogan se fait de l’ex empire.

Dans la Turquie contemporaine, jusqu’à une période récente, c’est le football qui la mettait principalement en avant… Les crises climatiques, et leurs conséquences économiques, la pression prédatrice du capitalisme mondialisé, l’extrême exploitation des richesses au détriment des populations, le soutien à des régimes politiques néo-coloniaux ont fait le reste… Exodes des guerres, recherche d’une autre vie sur des routes d’exil. La Turquie n’y échappe pas, et y contribue.

Documentaire réalisé par Gülşah Keleş et Sara Durmuş

Voilà comment elles présentent leur film :

Ce documentaire se concentre sur les difficultés que les femmes immigrantes noires rencontrent en Turquie du fait d’être noires, femmes et sans-papiers. Ce travail aborde plusieurs sujets épineux comme le harcèlement sexuel dans la rue et sur les lieux de travail, les difficultés d’avoir un travail rémunéré, de trouver un logement, et l’hostilité des populations locales. Dans ce documentaire, nous enregistrons et analysons les histoires et les expériences des femmes migrantes noires de différents pays pour savoir ce que cela signifie d’être femme, migrante et noire dans la société turque.

Le fait d’être immigrant sans papiers provoque de nombreuses difficultés dans tous les aspects de leur vie, en particulier pour les femmes noires. Nous avons eu l’occasion de parler avec beaucoup de femmes de différents pays et de témoigner de leur vie. Dans ce projet de documentaire où nous avons aussi cherché des solutions pour le développement de leurs droits afin de leur faciliter la vie, notre objectif principal est d’attirer le regard du milieu associatif et humanitaire sur ce problème.


The “How Much?” documentary covers the difficulties that black immigrant women face in Turkey due to being black, immigrant and woman. In the documentary; we are listening to stories and experiences of black immigrant women from different countries to find out what it means to be black, immigrant and undocumented woman in the Turkish society.

The situation of being undocumented immigrant causes many difficulties in every aspect of their life especially for black women. Sexual harassment from street to working places, the difficulties of getting paid, finding a rental home, constant violence, being exploited are among the issues we have pointed out. We had the opportunity to talk with many women from different countries and to witness their lives. Some of them consider Turkey as a steppingstone from where they can move further to Europe and other parts of the world. They are seeking opportunities in the world. To migrate Europe or USA take long time. Meanwhile they have to find a job and manage their lives in Turkey.

[vsw id=”EaN9BCqgu3w” source=”youtube” width=”640″ height=”344″ autoplay=”no”]


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.