En soutien de la Gay Pride d’Istanbul

Gay Pride

Suite à la décision de la Préfecture, sur l’interdiction de la Gay Pride d’Istanbul du 26 juin, le comité d’organisation de la Semaine des Fiertés et Istanbul LGBTI, ont publié un communiqué. Et pris une décision originale.

Voici la traduction du texte intégral :

gay pride badge istanbul 2016Comme vous le savez, la Marches des Fiertés LGBTI+ réprimée par la police l’année dernière, a été interdite pour sa 14ème édition, par la Préfecture d’Istanbul. D’une façon similaire, la Marche des Fiertés des Trans réalisée la semaine dernière, suite à l’annonce d’une interdiction, a été également empêchée par la police.

Suite à ces évolutions, en tant que comité de la 24ème Semaine des Fiertés LGBTI+, nous avons fait une demande à la Préfecture, afin de faire une conférence de presse le 26 juin, à 17h, sur la place Tünel. Mais nous avons reçu une réponse « n’a pas été trouvé approprié ». La Préfecture, au lieu de nous protéger devant les menaces qu’il prend prétexte pour l’interdiction, a ^référé bafouer la loi de « Rassemblements et manifestations » faisant partie de la constitution en tant que droit démocratique.

Nous annonçons donc avec tristesse que nous n’allons pas pouvoir réaliser la 14ème Marche des Fiertés. Cependant, la confiance que nous ressentons pour pour nous mêmes, notre horizon et nos rêves sont bien plus étendus qu’une Marche, que l’Avenue Istiklal, que cette ville, et ce pays. Notre lutte d’existence, traverse le passé, le présent et le futur, car nous étions toujours là, nous sommes là, et nous y serons.

Si vous vous rappelez, lors de la lecture de la Marche des Fierté des Trans, les forces de sécurité avait annoncé à l’attention des gens qui essayaient de lire le communiqué de presse et de se tenir ensemble, « Dispersez vous s’il vous plait, permettez le retour à la vie normale ».

Nous respectons cet appel : le dimanche 26 juin, nous allons nous disperser dans tous les coins de l’Avenue Istiklal. Le dimanche prochain, nous nous retrouverons dans toutes les rues, avenues de Beyoğlu, afin de « permettre le retour à la vie normale ».

Les Marches des Fiertés que nous avons réalisées avec enthousiasme, depuis 12 ans, sont un espace où nous célébrons notre insistance pour mener une vie honorable et notre lutte s’agrandit chaque année. Elle n’influe pas seulement les personnes LGBTI+ mais la vie de tout le monde. La Marche des Fiertés, fait rêver l’humanité : Si ce monde était différent, quel genre de personne nous serions ? Comment nous habillerions-nous, que désirerions-nous, que ferions-nous, que dirions-nous ? A quoi ressembleraient-elles les rues de cette ville ? Si nous nous étions organisés à travers l’amour, que pourrait-il nous séparer ? Si notre corps, notre travail, et notre avenir étaient dans nos mains, comment cela se passerait-il ? Même si nous ne pouvons pas réaliser notre manifestation, nous n’abandonnons pas de remplir les rues d’Istiklal avec ces rêves plein nos têtes.

Nous refusons la vie qu’on nous impose. Nous continuerons de mener, non pas une vie qui normalise la violence et la pression, une vie qui renie notre existence, mais la vie que nous avons décidée, dans laquelle nous existons avec fierté. Et en retournant à « la vie normale » :

NOUS NOUS DISPERSONS, NOUS NOUS DISPERSONS, NOUS NOUS DISPERSONS…

Avec tout notre soutien. Et pour soutenir quand même cette marche “dispersée”, voici une proposition qui consiste à la rendre plus voyante encore qu’elle n’aurait été à Istanbul seule… avec ce dispositif mis en ligne par le comité et All Out, qui permet de publier un drapeau de soutien sur vos compte Facebook, Twitter et Tmblr.

Je m’appelle Görkem et je suis l’un des organisateurs de la Marche des fiertés d’Istanbul, la plus grande de Turquie et de toute la région.

Notre plus grande Marche Gay Pride était prévue ce dimanche. Mais malheureusement, aujourd’hui, nous devons choisir entre notre sécurité – et peut-être nos vies – ou la Marche. Nous sommes la cible de menaces chaque jour plus virulentes. Aujourd’hui, l’heure est venue de faire preuve de créativité.

C’est pour cela que je m’adresse à vous. Le gouvernement pourra peut-être nous empêcher de manifester par la violence, mais il ne pourra pas nous réduire au silence.

Avec l’aide de tous les membres d’All Out, nous allons faire flotter les couleurs de la fierté comme jamais auparavant. Rejoignez-nous sans attendre.

Voilà comment ça marche :
Nous nous inscrivons ici par milliers.
• Dimanche matin à partir de 10h, des drapeaux arc-en-ciel seront publiés automatiquement sur les réseaux sociaux du monde entier.
• Dès que quelqu’un cherchera les hashtags #Pride2016 ou #OnurYürüyüşü («Marche des fiertés»), tombera sur nos messages de soutien.

Et avec votre aide, le gouvernement verra que nous ne sommes pas seuls.
Montrons au gouvernement turc et aux groupes violents et homophobes qu’ils ne peuvent pas arrêter la Marche !

Vous aussi, agitez le drapeau de la fierté aujourd’hui.

Görkem Ulumeriç
Bénévole pour la Marche des fiertés d’Istanbul

drapeau marche fierte istanbul soutien Gay Pride


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Related posts