Une Turquie homophobe se réveille

homophobe

Le contexte politique en Turquie, à la veille de la “Semaine des Fiertés d’Istanbul”, rendez vous annuel des LGBTI+ et de l’opposition démocratique, appelle une grande vigilance. La violence homophobe est de retour.

Le massacre homophobe d’Orlando a réveillé plus que jamais les groupes nationalistes et religieux qui professent la haine.

Le quotidien Yeni Akit, un des « médias alliés » pro Erdogan annonçait sur le Twitter le massacre d’Orlando avec un splendide message homophobe :

Le nombre de morts au bar fréquenté par des homosexuels pervers est monté à 50

homophobe

Rien n’est anodin, à la veille de la 24ème édition de la “Semaine des Fierté d’Istanbul 2016”, organisée entre le 20 et 26 juin prochain, et la 14ème Marche des Fiertés programmée pour le 26 juin.

L’article de Yeni Akit, fait écho à l’appel d’un groupe nommé “Müslüman Anadolu Gençliği” (MAG), en français, “la jeunesse anatolienne musulmane”.

Ce groupe appelle « tous les musulmans conscients » à Taksim, pour une contre manifestation, le jour de la Marche des Fiertés d’Istanbul, pour « ne pas permettre le défilé de ces déviants sans honneur ».

Dans un premier temps, la date de la Marche des Fiertés avait été programmée pour le 19 juin. Donc le groupe avait fait appel pour le 19. La date exacte de la Marche a été déclarée récemment pour le 26, et le groupe a également changé la date sur son appel, prouvant par là ses intentions…

Les vrais propriétaires des terres anatoliennes ne permettront pas une telle immoralité, la marche de la horde de déviants nommée LGBT, organisée le 26 juin à 17h.
Nous nous rassemblons, le dimanche 26 juin à 16h sur la Place Taksim.
Nous attendons tout notre peuple musulman conscient, dimanche à Taksim, à 16h.

Un peu plus tard, cette publication avait disparu de la page Facebook du groupe homophobe. Il est possible que les signalements effectués auprès de Facebook aient été pour une fois efficaces.

D’ailleurs le groupe l’annonce sur Twitter avec ces mots :

“Les pédés ont fait fermer les pages de tous nos membres en les signalant. Nous serons là le 19, vous n’allez pas pouvoir nous intimider.”

fermeture de page mag homophobe

Quant à Twitter, la première mouture de l’appel est toujours en ligne en plusieurs exemplaires, accompagnée de messages comme :

  • lgbt homophobe twitterNous sommes chargés d’intervenir sur cette déviance de la République de Laïkistan. Nous t’attendons toi aussi.
  • Les pédés ne pourront pas marcher. Les musulmans mettront fin à l’infamie.
  • Le 19 juin, nous allons répondre aux propos menaçants des pédés.
  • Le 19 juin les pédés ne pourront pas marcher, nous nous rassemblons pour intervenir contre les pervers sans honneur.
    etc…

 

 

 

Par ailleurs, le groupe publie sur un site “ami” une interview de Fatih Ayhan, “responsable” du MAG.

C’est quoi, cette façon de mettre devant le peuple -je le dis en vous demandant des excuses, excusez moi- son propre problème de c.l ? Ces terres n’ont pas été jusqu’aujourd’hui, scène d’une telle infamie dégoûtante.

Où est la fierté dans le comportement de ces gens qui -encore une fois, je demande pardon- veulent se faire faire ?

Le “responsable”, souligne que cette déviance est, affirme-t-il, “maudite” par le Coran, et il ajoute :

Cette organisation et d’autres similaires sont soutenues exprès par certaines forces mondiales, et, la dépravation et la perversion sont montrés « sympathiques ».

Le vrai but est de faire la promotion de cet infamie, et montrer à la jeunesse, à notre génération, à notre nation, et à nos enfants comme une chose normale. Et nous, nous ne le permettrons pas.

L’ homme parle aussi du massacre d’Orlando.

Tous les déviants et ceux de Turquie devraient prendre leçon de cet événement. Regardez, la personne qui a fait cette action, voit, en se promenant avec son enfant de trois ans, deux hommes s’embrasser et il le fait après. C’est une provocation lourde. Je souligne particulièrement : les pervers de Turquie doivent en tirer leçon. Qu’ils ne provoquent pas. Nous ne sommes pas la police de la morale, mais qu’ils n’oublient pas qu’ici, c’est des terres Ottomanes.

Bon, on vous épargne de la suite de ce long interview, vous pouvez deviner la ramassis de conneries qu’elle contient.

Mais arrêtons nous un instant pour examiner la forme de l’argumentation… Elle ne vous rappelle rien ?… Et si nous écrivions : “résister à la normalisation de l’homosexualité en Occident…” C’est mieux dit comme ça, et par un théologien intellectuel, mais il s’agit bien de la même argumentation. L’homosexualité serait un truc du “libéralisme occidental” qui, de façon “coloniale” viendrait pervertir l’esprit des nations musulmanes…. progressistes, ça va sans dire.

Il s’agit du même discours, qu’en Europe, tiennent des “intellectuels” qui se disent “progressistes, anti libéraux et musulmans”, un Ramadan en tête. Là nous dépassons le discours homophobe classique et connu d’une vieille bourgeoisie morale et rance, pour entrer dans la justification politique, à coup de guerre des civilisations, de l’homophobie la plus réactionnaire. Et quand cette idéologie est au pouvoir, les cordes sortent, les haches tombent ou les victimes sont jetées du haut des tours.

On sent arriver (pas chez les lecteurs ou lectrices habituel-les) une accusation d’islamophobie à notre encontre…

La réponse sera dans les rues de Turquie le 26 juin. Dans les cortèges LGBTI+, au coude à coude, les militants des principaux partis d’opposition démocratiques seront là, pour manifester et en soutien des manifestants. Et pour celles et ceux qui l’ignoreraient encore, trois partis d’opposition, ont dans leurs rangs des personnes LGBTI+ et nombre de musulmans. Islamophobes ceux là ? Juste des personnes qui laissent la religion à la maison…

Une partie de la gauche radicale en Europe, omnibulée par les processus électoraux, et forcément clientéliste, épouse les thèses que défendent ces intellectuels. Mais Kedistan ne mange pas de ces croquettes là. Un homophobe reste un homophobe, en soutane, hijab, porteur de kippa, de mitre, de barbes ou moustaches…

Rappelons à ces nostalgiques Ottomans là, bien qu’un peu jeunes pour avoir connu cette époque, que les Sultans ne dédaignaient pas, pour la plupart, s’entourer de ceux qu’ici les rois de France appelaient des “mignons”. Mais revenons à nos ami(e)s…

La Marche du 2014 avait réuni des dizaines de milliers de participant-es. Jusqu’en 2015, la manifestation s’était déroulée dans la joie, sans incident ni violence. L’année dernière, la 13ème marche sous prétexte de Ramadan, avait rencontré des difficultés pour exister. La police avait fermé l’accès à Istiklal et est intervenue avec gaz et canons à eau contre les milliers de participant(e)s.

Il est possible que cette prochaine édition 2016 rencontre les mêmes difficultés, à la fois de la part des forces de sécurité, et avec le soutien des groupes homophobes… On connaît le climat hystérique qu’Erdogan et son régime instaure en Turquie.

Kedistan donnera d’autres précisions sur les conditions d’organisation de la “Semaine des Fiertés d’Istanbul”, et un programme plus détaillé.

Mais, nous appelons d’ors et déjà le mouvement LGBTI+ européen à populariser leurs initiatives, à soutenir par avance leur résistance contre les groupes homophobes, et à rester vigilants et en alerte, l’enjeu cette année entrant en résonance avec d’autres événements internationaux.

Ajout du 16 : 

Le 15 juin, Kürşat Mican, le responsable d’Istanbul de « Alperen Ocakları Vakfı » (Fondation des foyers Alperen), accompagné de membres, a déclaré à son tour, lors d’une conférence de presse qu’ils empêcheraient, eux aussi, la Marche des Fiertés prévue le 26 juin. Il a tenu à peu près le même discours que les précédents, et a appelé les autorités à faire le nécessaire. « Sinon, nous prendrons tous les risques et le ferons » a-t-il ajouté :

Notre Etat, en prenant en considération nos valeurs nationales, doit dire halte… Nous avons prévenu d’avance, on ne peut pas nous tenir pour responsables de ce qui va se passer.

« Alperen Ocakları Vakfı » est une organisation de jeunesse proche de BBP (Parti de la grande unité), parti d’extrême droite nationaliste et islamiste. L’organisation se donne le devoir de “Défendre la grandeur de l’Islam et la supériorité du Coran, ainsi que l’Ordre du Monde selon les règles de l’Islam”


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts