“Abluka” de Emin Alper à Paris

abluka

La projection d’Abluka (Frenzy ou Blocus en français) s’est déroulée au Brady le 4 Avril, clôturée par un débat avec le réalisateur Emin Alper.

Abluka est l’un de ces films qu’on a du mal à définir.

En effet, le tout nous offre un métrage fictif, psychologique mais à la fois critique d’une société qui a basculé. Dès le début, nous entrons dans une ambiance lourde, pesante et sombre, dans la vie des deux frères Kadir et Ahmet. Le premier après 20 ans de réclusion sort en liberté conditionnelle en échange d’un travail ultra secret. Sa mission est de fouiller les poubelles du voisinage pour les policiers à la recherche d’objets ou substances qui pourraient être utilisés dans la réalisation de bombes.

abluka 1 tulin ozen

Pour Ahmet, lequel a très peu connu Kadir, le renouement est difficile de par sa solitude (sa femme vient de le quitter en emmenant ses enfants). Son travail consiste à éradiquer les chiens errants de la ville, travail pour lequel il n’a que très peu de compassion.

abluka 3

Le long-métrage nous projette dans un Istanbul chaotique avec des souffles d’explosions, des tremblements du sol, des déflagrations et des sirènes de police. Les check-points omniprésents contribuent à ce quasi état de siège de la ville. Ainsi nous nous demandons si Kadir qui a vécu 20 années en prison ne commence pas sa liberté conditionnelle dans un autre type d’emprisonnement.

emin alper ablukaAfin de conclure, ce huit-clos au coeur d’un régime totalitaire nous laisse perplexe. Au fur et à mesure, les personnages tombent dans la schizophrénie sur fond de terrorisme, point sur lequel nous ne pouvons passer puisque toute l’intrigue tourne autour du sujet.

Le film tourné en 2013 commençait à entrevoir l’évolution politique actuelle.

Althéa Karadağ


Abluka avait été primé à la Mostra de Venice en 2015 par Prix spécial du Jury Bisato d’Oro Meilleur Directeur. Mais pas que… il a emporté aussi le Grand prix du Jury ASPA, MUFF au Feestival de Film International à Malatya International Film Festival, Le prix de meilleur film au SİYAD, et le prix de meilleur réalisateur Crystal Apricot Award a été décerné à Emin Alper…


ABLUKA (Turquie, 2015) | un film de Emin Alper | avec Mehmet Özgür, Tulin Özen, Ozan Akbaba, Mustafa Kırantepe | Durée : 114 minutes | Page FBTwitter



Pour obtenir le programme du Festival et plus d’informations cliquez :
Le Festival du Cinéma de Turquie à Paris | Site Internet Facebook 

ACORT | Site Internet | Facebook :  ACORT Culture 


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts