Belgique : tente turque “pour dénoncer le terrorisme”

tente

Le bourgmestre Emir Kir de Saint-Josse a autorisé l’installation d’une tente turque sur la Place Madou de pour le compte de ” l’Union Européenne des Démocrates Turcs” (UETD), principale organisation parallèle de l’AKP en Europe.

La tente de la « malédiction contre la terreur »

Le 31 mars dernier, les “journalistes” de certains “sites d’informations” nationalistes et ultranationalistes s’étaient attelés au boulot. Ils annonçaient l’installation d’une “tente turque” sur la Place Madou :

La tente sera ouverte jusqu’au 13 avril afin de sensibiliser les bruxellois sur le terrorisme et les informer sur la lutte que la Turquie mène contre les organisations terroristes PKK, Daech et les autres. L’intérieur de la tente sera décoré de photos des citoyens tués par le PKK et de ceux qui ont perdu la vie lors des attaques à Paris et à Lahor.

saint josse tente turque

A l’inauguration de la tente où une délégation de la Fondation Religieuse (Diyanet Vakfı) était également présente, le Président de l’UETD, Basir Hamarat, a fait un discours en critiquant la Ville de Bruxelles “pour avoir auparavant autorisé l’installation d’une tente kurde près des institutions européennes”.

On sait que cette tente avait été “incendiée” et détruite de fait, par des mains mystérieuses qui l’avaient déjà attaquée peu avant.

Nous comprenons donc clairement, que la tente turque s’installe à Saint Josse, en riposte à la tente kurde. La suite sera encore plus claire.

Ali Çağlar, le Vice Bourgmestre de Genk s’est exprimé à la tribune. Après avoir réitéré des condoléances aux victimes du terrorisme, il a souligné que les peuples sont incités à la haine, et conseille de ne pas tomber dans ce piège en restant fraternels et unis. Il a bien sûr terminé en précisant que ni les terroristes de Daech, ni “ceuxdu PKK” ne sont des combattants de la liberté.

emir kir inauguration tente

Emir Kir, a également pris parole pour dire que “dans sa commune, la propagande et les louanges pour des organisations terroristes ne seront jamais permises, et que les représentants des organisations de terreur et du crime comme le PKK et Daech, n’y ont pas leur place.”

Le bourgmestre Emir Kir, du Parti Socialiste, avait fait parler de lui en mai 2015, en brillant par son absence lors de la minute de silence pour le génocide arménien. Suite aux tensions, il était entendu par son parti, mais au final les instances du PS n’avaient décidé aucune sanction à son encontre.

Grâce à cette collaboration publique avec l’UETD, il fait donc encore une fois plaisir à Erdogan, et les partisans de l’AKP en Belgique, et tente d’assurer la suite de sa carrière politique. Car ces derniers représentent dans sa commune la majorité des électeurs originaires de Turquie.
Les « gangs du Palais « liés à Erdogan sont donc passés à l’offensive en Europe…

Et la voix de son maître, la chaîne de télé TRT relaie à son tour :

Les Turcs de Belgique se font la voix des victimes de la terreur dans une tente à Bruxelles

Une tente a été dressée sur la place Madou à Bruxelles pour présenter le vrai visage de la terreur, par les Turcs de Belgique qui se sont faits les défenseurs de la lutte contre le terrorisme dans le monde.

La boucle est bouclée.

saint josse uedt jeunes tente

UETD et DITIB (Diyanet İşleri Türk İslam Birliği, Affaires religieuses – union turc-islam) sont les réseaux d’organisation européens de l’AKP.

Visiblement ils renforcent leurs rangs en Allemagne avec la fondation d’un nouveau front : AYTK, Almanya Yeni Türk Komitesi / Bağımsız Vatanseverler, Le Nouveau Comité Turc d’Allemagne / Les Patriotes Indépendants.

Cette nouvelle organisation a pour objectif, d’organiser les turcs en Allemagne, contre le peuple kurde.

Notons que le 6 novembre 2015, l’écrivain journaliste Zana Azadî, rendait compte de ses recherches et informait l’opinion publique que ces organisations étaient devenues des centres de recrutement et d’organisation de Daech, dans la plus grande confusion.

Ces organisations, lancent maintenant un appel, dans plusieurs villes d’Allemagne, pour mettre en place des manifestations simultanées anti-kurdesdans la journée du 10 avril prochain. Les manifestations sont encouragées par de slogans racistes comme « Allez les petits enfants d’Ottoman, il est temps de se rebeller en Europe ». « Le temps de montrer la force du turc est arrivé », « Soulève toi contre le kurde ».  Ils annoncent que les manifestations seront encadrées par un service d’ordre portant un nom digne d’une milice : « L’armée professionnelle de sécurité turque ».

Quant à la sécurité de l’organisation qui défend et dit être « indépendante », les petits oiseaux disent qu’elle serait assurée par l’équipe de sécurité habituelle d’Erdogan en Allemagne.

L’accord UE/Turquie devrait permettre de faciliter aussi ces “échanges culturels et sportifs”, n’en doutons pas. Nous connaissions déjà le noyautage AKP et bigot des pseudos “associations culturelles turques”, souvent pourvoyeuse de votes pour des municipalités peu regardantes et actives dans les querelles financières autour des subventions, voilà qu’arrive la cavalerie, pour assurer la représentativité du Sultan en ses désormais lointaines provinces européennes.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts