Les suites de l’attentat à Ankara

attentat

Quatre heures après l’attentat d’Ankara qui a fait, selon la Chambre des Médecins, 34 morts et 153 blessés, les ministres de l’intérieur, de santé et de justice ont enfin pu se présenter devant les caméras.

Le Ministre des affaires intérieures Efkan Ala, a “informé” l’opinion publique en affirmant que “tant que l’enquête n’est pas terminée, ils ne pouvaient pas fournir d’ informations, mais que demain, tout sera plus clair“. Il a également déclaré que “le terrorisme ne peut pas être évité 100%“. Donc c’est un peu le destin… Selon lui, “le terrorisme n’a pas atteint ses objectifs“.

La première déclaration de Tayyip Erdogan sur l’attentat, a été communiquée 5 heures plus tard, c’est à dire au retour de sa visite de convalescence au futur beau père de sa fille. Le communiqué a été publié sur le site Internet présidentiel. Il condamne l’attentat, présente ses condoléances aux familles, et ajoute :

Ces attaques visant l’intégrité de notre pays et l’unité et la sérénité de notre peuple, n’atteindront jamais notre persévérance  dans la lutte contre le terrorisme.

Notre sainte nation, devant ces attaques par traîtrise, “s’enlace” encore plus que d’habitude et solidifie son unité, en prenant fièrement position contre le terrorisme, les terroristes et les forces qui sont derrière.

La Turquie, avec son identité de nation unie, laissera ces jours difficiles derrière elle.

Notre Etat, n’abandonnera jamais son droit à la légitime défense, devant toutes sortes de menaces terroristes.

Toutes nos forces de sécurité, avec ses soldats, ses policiers, ses gardes de village, mènent, au prix de leur vie, un combat déterminé contre les organisations terroristes.

Que nos concitoyens ne soient pas inquiets, la lutte contre le terrorisme menée par toutes les institutions de l’Etat en collaboration avec notre nation, aboutira avec succès et le terrorisme sera sûrement mis à genoux.

Un proche de Destina Parlak, une jeune fille de 16 ans, dont on n’a pas de nouvelles, hurle douloureusement sa révolte en direct :

“Ni votre religion, ni votre pays, ni vos fascismes, ni votre pouvoir, ne valent pas une vie de jeune fille ! C’est tout, ça ne vaut pas la vie d’une jeune fille. Votre religion, vos races qu’ils aillent au diable.… Que votre pouvoir, votre argent, votre présidence… tout, qu’ils aillent au diable ! C’est tout !”

Même si jusqu’à présent les Ministres et Erdogan en personne n’émettent que des conjonctures, accusant le “terrorisme” en général, ce qui permet tous les sous entendus, mais révèle leur absence d’informations fiables, des correspondants de chaines d’infos françaises, BFM, Itélé etc… en déduisent pourtant que l’attentat est “sans aucun doute” à mettre au compte du PKK qui… bla bla bla.

Autour de minuit, heure locale, le Premier Ministre Davutoglu a déclaré à son tour, entre condoléances et affirmation de “la détermination qui l’anime pour continuer la lutte contre le terrorisme”, ajoutant également que “la nation était dotée de bon sens, unie et digne” … :

Selon les premières données obtenues, les preuves recueillies sur les lieux de l’attentat, et les analyses et investigations, nous avons des informations concrètes sur l’organisation terroriste qui a commis cette attaque traître.

Comme ces gens ne citent jamais le PKK, mais le désigne par des périphrases où l’adjectif “terroriste” figure toujours, ce dernier est donc visé à tout hasard dans cette déclaration, au cas où…

Comme pour la dernière explosion, le doute est semé, distillé, laissant la population se perdre en conjectures diverses, et les chaînes internationales raconter ce qu’elles veulent, selon les “amitiés” particulières de leurs gouvernements.

14 mars : Le gouvernement AKP n’a pas attendu pour faire bombarder dès cette nuit par l’aviation des lieux de vie et bases de combattants du PKK en Irak, dans le mont Kandil au Kurdistan du sud.

Ce matin, les “autorités” déclarent que “l’auteur “très probable” de l’attentat d’Ankara serait un étudiant déjà condamné pour propagande pour le PKK qui aurait déclenché l’explosion d’une BMW “. Avec cette autre annonce “d’une jeune femme liée au PKK“, personne ne peut s’y retrouver.

De son côté, le parti d’opposition de la gauche démocratique condamne “l’attentat”

Nous condamnons l’attentat à la bombe qui a eu lieu ce soir à Ankara. Il y a eu malheureusement beaucoup de morts et blessés suite à l’attaque brutale qui a eu lieu dans un endroit où il y avait des civils.

Nous partageons cette grande douleur avec nos peuples. Nous souhaitons la paix aux âmes des civils tués et un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Nous exprimons que toutes ces souffrances que notre peuple a survécu ne nous éloigneront pas de nos sentiments de fraternité et nous condamnons une nouvelle fois cette attaque d’une manière très forte.

Halkların Demokratik Partisi – HDP (Parti démocratique des peuples)
Merkez Yürütme Kurulu (MYK) (Comité Exécutif Central)

Halkların Demokratik Partisi – HDP

16 h ·

Ankara’da bu akşam meydana gelen bombalı saldırıyı lanetliyoruz. Sivil yurttaşlarımızın bulunduğu bir yerde yapılan bu vahşi saldırının sonucunda maalesef çok sayıda hayatını kaybeden ve yaralanan olmuştur.

Bütün halkımızla bu büyük acıyı paylaşıyoruz. Yaşamını yitiren insanlarımıza Allah’tan rahmet, yaralılara acil şifalar diliyoruz.

Halkımıza yaşatılan bütün bu acıların bizleri kardeşlik duygularından uzaklaştıramayacağını ifade ediyor, saldırıyı bir kez daha en sert şekilde kınıyoruz.

Halkların Demokratik Partisi – HDP
Merkez Yürütme Kurulu (MYK)

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts