Cerattepe ZAD seninle! La ZAD est partout !

Cerattepe’ye ileteceğimiz bir mesaj var.

Notre Dame des Landes ZAD’ının 27 Şubat büyük yürüyüşünde, bir arkadaşımız “Luz”, Cerattepe’de direnenlerin ve onları destekleyenlerin kulaklarını çınlatmış ve bir sürpriz mesaj hazırlamış. İşte size ZAD’dan sıcacık bir dayanışma ve dostluk armağanı.

Bu mesajın yolunun, aynı günlerde, İstanbul Fatih Ormanları’ndan ZAD’a yollanan KOS destek mesajı ile rastlantı eseri karşılaştığını sanmayın.

Türkiye’de, Fransa’da ve her yerde, aynı amaçlara ulaşmak için aynı yöntemleri kullanan aynı düşmanla mücadele edildiği için; buna karşılık, dayanışma uluslararası olduğu için, mücadeleler kesiştiği için, bu güzel buluşma hiç şaşırtıcı değil.

ZAD her yerde… Mücadeleye devam!

[fbvideo link=”https://www.facebook.com/KuzeyOrmanlariSavunmasi/videos/vb.141731769358989/443024862563010/” width=”640″ height=”400″ onlyvideo=”1″]


 

Ne pensez pas que la résistance a cessé à Cerattepe. Non.

En février, suite au démarrage du chantier d’extraction de métal à Cerattepe, sur les hauteurs d’Artvin, ville de la région de la Mer Noire, les opposants s’étaient mobilisés pour empêcher les machines d’avancer, pourtant accompagnées de gendarmes. Malgré les interventions musclées des forces de l’ordre, plusieurs arrestations, la vague de protestation s’était étendue dans la ville.

cerattepe lumieres artvin

Le 24 février une réunion avait été organisée à Ankara, entre les représentants des habitants d’Artvin et le Premier Ministre Ahmet Davutoglu et des ministres. Davutoglu, le Premier avait quitté la réunion prématurément, en faisant semblant de prendre une décision d’ “arrêt des travaux jusqu’à la décision de justice” avait-il dit. Grossière opération de comm, pour affaiblir la résistance, car une décision judiciaire d’arrêt existait déjà ; et c’est d’ailleurs pour cela que les opposant qualifiaient l’arrivée des machines d”illégale” et que le Préfet d’Artvin se trouvait en situation d’abus de pouvoir en envoyant la gendarmerie sur le chantier, comme “escorte” d’une entreprise, certes très proche de l’AKP, mais “privée”.

La population d’Artvin a souri devant les louanges du Prem’s sur le procédé “propre” de l’extraction, grâce au “progrès technique”, par moyen de galeries fermées et téléphériques. Elle n’a pas été dupe des promesses de création d’emplois. Les habitants de la Mer Noire, savent tirer des leçons de leurs anciennes expériences. Rien qu’en parlant des centrales hydroélectriques construites dans cette région, ils disent que “ces projets n’ont jamais apporté les cadeaux promis, mais que des ennuis”. Le chômage n’a pas baissé, ni le prix d’électricité, comme l’avaient fait miroiter les autorités. Au contraire, les légumes, les fruits et les abeilles ont disparu. La déviation des cours d’eau, le changement de l’écosystème ont provoqué des inondations, détruisant cultures, habitation et vies.

Têtus, les résistants de Cerattepe ne lâchent pas l’affaire. Surtout les femmes, « démarreuses de résistance ».

Nous partagerons notre bout de pain, mais notre terre, jamais !
Nous partagerons notre “bouchée”, mais notre terre, jamais ! [“bouchée”, en turc “lokma”, est une sorte de chichi.]

Lors de la Manifestation de la ZAD NDdL du 27 février, “Luz” une militante, préparait une surprise pour les résistants de Cerattepe. Voilà un beau cadeau de solidarité, prononcé avec amour et en turc.

Elle fait écho au suivant message surprise, un autre échange de solidarités qui part des forêts de Fatih à Istanbul, va vers la ZAD, et en français s’il vous plait.

[fbvideo link=”https://www.facebook.com/KuzeyOrmanlariSavunmasi/videos/vb.141731769358989/443024862563010/” width=”640″ height=”400″ onlyvideo=”1″]

Ce qui est remarquable, c’est que les deux vidéos ont été concoctées sans concertation, aux mêmes moments et avec le même enthousiasme solidaire.

Comme la solidarité est internationale, comme les luttes convergent, comme les ennemis, leurs objectifs et leurs moyens sont les mêmes, en Turquie, en France et ailleurs… Rien d’étonnant.

Les ZAD sont partout… On ne lâchera pas !

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts