“Kedi” : être chat à Istanbul

chat à istanbul

Nous vous présentons  la bande annonce d’un documentaire réalisé par Ceyda Torun.

Petit aperçu du quotidien de nos potes d’Istanbul.

“Kedi” n’est pas un documentaire sur les chats de maison ou errants que vous croisez parfois dans votre jardin. “Kedi” est un film sur de centaines de milliers de chats qui ont parcouru la métropole d’Istanbul, librement, pendant des milliers d’années, traversant la vie des gens en intérieur ou extérieur, d’une façon unique, animal vivant entre les mondes sauvages et “apprivoisés”. Les chats et leur chatons, apportent la joie et donne aux êtres humains la possibilité d’une réflexion sur la vie et leur place dans la vie. A Istanbul, les chats sont des miroirs de nous-mêmes.

“Kedi” is not a documentary about house cats or the strays you occasionally see in your back yard. KEDi is a film about the hundreds of thousands of cats who have roamed the metropolis of Istanbul freely for thousands of years, wandering in and out of people’s lives, impacting them in ways only an animal who lives between the worlds of the wild and the tamed can. Cats and their kittens bring joy and purpose to those they choose, giving people an opportunity to reflect on life and their place in it. In Istanbul, cats are the mirrors to ourselves.

2015 | Director: Ceyda Torun | Production: Termite Films
Website | Facebook

Traduction des commentaires des personnages rencontrés au hasard:

A Istanbul le chat est quelque chose au delà du chat. Le chat est en relation avec l’indescriptible complexité, la culture, la particularité, l’authenticité d’Istanbul.

Comme vous apercevez le chat, le chat vous aperçoit. C’est réciproque. Comme un miroir.

Le chat est conscient d’un “divin”. Le chat dit, c’est l’être humain qui fait l’intermédiaire.

L’amour des animaux est un amour différent. Une personne qui n’aime pas les animaux, ne peut aimer l’être humain.

chat à istanbul

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts