150 cinéastes boycottent le Festival d’Antalya

L_amour_sauvera_la_terreL’édition du 2014 du Festival de Film d’Antalya « Altın Portakal » (Orange d’or) s’est trouvée entachée par une opération de censure interdisant le documentaire de Reyan Tuvi L’Amour Sauvera la Terre” (Yeryüzü Aşkın Yüzü Oluncaya Dek).

Le documentaire raconte l’histoire de la vague de contestation de Gezi qui s’est élargie sur toute la Turquie, faisant 8 morts et plusieurs blessés, en fin mai, juin 2013. Suite à la censure, plusieurs réalisateurs et films se sont retirés du festival en solidarité avec Reyan Tuvi et pour protester contre la décision.

Cette année, la direction du festival a trouvé une solution plus radicale :  supprimer le volet documentaire national. Rien que ça !

Suite à l’annonce des suppressions, 150 cinéastes ont réagi avec une déclaration commune :

C’est une censure globale ! 

Le festival étant déjà étiqueté comme censeur l’année précédente, il a changé son nom en « Festival de film International » et a supprimé de la compétition le film documentaire turc. Ainsi, plutôt que réparer ses erreurs passées, il a décidé de mettre un embargo global en place.

Par peur du contenu politique, une censure globale pour se débarrasser du « problème » une bonne fois pour toutes.

Les festivals sont les seules manifestations où les films documentaires peuvent avoir une chance de projection.

Dans un pays, où malgré toutes les difficultés, plus d’une centaine de films documentaires sont produits, le fait que les festivals qui se réalisent avec des ressources publiques, excluent de cette façon le cinéma documentaire et ferment leurs portes au documentaristes en empêchant la rencontre des films avec le public, est inacceptable. Nous savons que le comportement du festival est dans la continuité de la mentalité de censeur qui réprime les journalistes d’opposition, les met en prison, retire des magazines des bureaux de distribution, et a fermé dans cette année seulement , 52 mille sites internet dont la majorité sont des sites d’informations d’opposition ou kurdes.

Les 150 cinéastes ont déclaré qu’ils ne participeraient à aucune activité organisée par «Le Festival International d’Antalya et ont appelé leurs confrères à la solidarité. 

festival-antalya-boycott-cineastes-signataires

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts