Les électeurs turcs vivant dans différents pays européens, ont reçu aujourd’hui, à leur domicile, une lettre de propagande pour l’AKP, signée par le premier Ministre, Ahmet Davutoğlu.

Le premier ministre provisoire demande donc aux électeurs de voter pour l’AKP. Mais les électeurs ne faisant pas partie de l’électorat de l’AKP, donc n’ayant jamais donné leurs coordonnées à ce parti, se posent une question : Qui a donné nos noms et adresses à l’AKP ?

De milliers de lettres seraient envoyées depuis Ankara. Une autre question : Qui a payé les frais ?

Une pétition lancée par les ressortissants de la République Turque vivant en Allemagne, est déjà en ligne afin de porter plainte, pour motif « diffusion de données privées » selon la Loi de la Confidentialité Allemande (Datenschutz). Bien que les lois ici permettent de se faire donner les listes d’électeurs, sous condition, nous ne savons pas si cela est reconnu dans un vote étranger.

Sachez aussi que le moment de cet envoi massif n’est sans doute pas hasardeux. Bien que la date des élections en Turquie soit définie pour le 1er novembre, les turcs vivant à l’étranger votent déjà depuis le 8 octobre jusqu’au 22. Cet envoi de propagande électorale si les règlements sont toutefois les mêmes qu’ici toujours, serait en violation  des règles électorales.

Mais nous ne sommes pas spécialistes des urnes….

Voilà donc déjà, ce qui semble la première triche, après les tentatives de faire déplacer des bureaux de vote dans certaines villes, mises en échec par le Conseil Suprême des Elections. Déjà que la campagne se fait sous censure des médias, que des élus sont inquiétés, que les “électeurs” sont toujours mis en joue dans certaines régions, ou sous matraques dans d’autres, il fallait sans doute encore en remettre une couche !

La soirée électorale et les dépouillements risquent d’être fort rock’n’roll.

Peut être, verrons-nous ressurgir nos amis les chats ?

propagande-akp-dans-periode-interdiction-campagne-electoral

lettre reçue le 17 octobre 2015 en France

pour lire le contenue (en turc) cliquer ici

Elle est également envoyée au Canada. Voilà un exemplaire avec des annotations amusantes :

lettre-akp-elections-davutoglu-canada


 

Ajout à 23h30 :
Quelques précision que Kedistan vient de recevoir :

Certaines explications comme quoi les lettres seraient déposées manuellement dans les boîtes aux lettres sont fausses, car les enveloppes sont bien cachetées.

 

 

lettres-akp- elections-informationsLa communication des coordonnées privées sans décision de justice est un délit.

Lütfi Kilinç, le responsable de l’AKP à Amsterdam a déclaré qu’ils ne connaissaient pas l’expéditeur de ces lettres. « Cela n’a aucun lien avec nous. Et nous n’avons aucune information. »

HDV, Hollanda Diyanet Vakfi (La fondation Diyanet de Hollande) qui détient les coordonnées des ressortissants turcs pour des raison d’état civil, a déclaré « Ce n’est pas nous qui avons communiqué les adresses. »

L’Ambassade de Turquie à La Haye, a déclaré sur la chaîne BBC-Turc, que ces informations n’étaient pas communiquées par leur services. L’Ambassade a également souligné que sans décision de justice, ces informations ne peuvaient pas être communiquées.

Selon les lois de la République de la Turquie, en cas de décision de justice, ces données doivent être  fourni par le Ministère de la Justice, et si elles sont reclamées par un organisme étranger, la demande doit être adressée au Ministère de l’Extérieur.

Dont acte !