Nous publions l’appel du “Mouvement de la société démocratique TEV-DEM” sur leur demande.
Ce mouvement n’est pas une création récente.

Et comme par les temps qui courent (ou qui bombardent), il faut rappeler qu’il y a encore des Syriens opposants en Syrie, nous publions à leur demande cet appel.

Alors que d’aucuns s’en remettent aux puissances régionales, aux axes d’alliances religieuses, aux impérialismes de toujours, Russie comprise, transmettre ici les projets d’avenir de Syriens qui construisent des solidarités, même sous les bombes de toutes nationalités, peut donner un peu d’espérance, et faire comprendre aux esprits obtus que les Syriens n’apprécient pas plus la vodka que le coca.

Pour en savoir plus vous pouvez télécharger la charte du TEV-DEM > ICI

APPEL du “Mouvement de la société démocratique TEV-DEM”

Pour les forces démocratiques, les organisations et les mouvements sociaux :

La crise en Syrie est à sa cinquième année. La machine de la guerre récolte encore la vie des gens civils, répand la mort et la destruction. Malgré la tenue de dizaines de conférences et de réunions, on a échoué à atteindre des formules de compromis et d’avoir des résultats espérés. Le pays se dirige vers une impasse sans trouver une solution. A un court terme les puissances internationales responsables du dossier syrien n’ont pas pu trouver une issue pour la crise en Syrie. La violence et la contre-violence ont causé des centaines de milliers de victimes et le même nombre a disparu et plus de deux millions de blessés et handicapés et des millions de personnes déplacées et la destruction presque complète de la plupart des ville, des villages et des infrastructures.

Des groupes terroristes sur la ligne de confrontation intervient et exécutent des agendas et des projets qui s’opposent aux intérêts du peuple syrien. la Syrie s’enfonce de plus en plus dans un revirement dangereux et un tunnel noir difficile d’en sortir. Elle est devenue un terrain ouvert pour les conflits régionaux et internationaux. On peut d’un autre côté retenir des leçons importantes qui nous obligent nous en tant que des citoyen syriens à agir avec une responsabilité historique pour arrêter le déversement du sang syrien et mettre fin à la fragmentation, à la dispersion et à la déchirure qui s’aggravent dans la construction sociale et qui a provoqué le gaspillage des énergies de la communauté et du dynamisme interne.

Nous sommes dans le mouvement de la société démocratique TEV-DEM ne sommes pas laissé traîner dans le dédale du conflit sectaire et religieuse et nous ne sommes pas une partie du conflit qui aspire au pouvoir et veut remplacer un gouverneur par un autre. Nous avons insisté sur l’option pacifique, nous étions toujours contre la militarisation de la révolution, et nous avons réussi avec le reste des composants politiques et sociaux -kurde, arabe et syriaque à annoncer l’ auto-gouvernance démocratique dans les trois cantons (Cezira, Kobanê et Afrin).

Pour couronner la victoire de la Révolution et de la reconstruction de la Syrie libre et démocratique sur la base de l’union des diversités et le respect mutuel entre toutes les parties et les composants, nous trouvons la nécessite de la confluence de toutes les forces désireuses de construire une Syrie démocratique et une patrie pour tous. Pour parvenir à notre but il faut qu’on mette ensemble une feuille de route pour résoudre la crise du pays sur la base de la démocratie consensuelle, la justice, l’égalité, la discrimination positive entre les sexes, la liberté des femmes qui est la garantie de toutes les libertés, et l’engagement aux principes correspondent aux forces nationales (les représentants des composants, les organisations communautaires, les forces politiques qui croient à la résolution pacifique). Nous appelons à une réunion consultative pour trouver une solution politique.

Nous nous rendons compte qu’il n’y a pas de recette toute prête pour sortir le pays de sa crise qui, si elle continue, elle va menacer la région et le monde entier. Mais nous croyons que les efforts et les bonnes intentions des enfants de ce pays et de ses amis fleuriront pour sauver ce qui reste de la Syrie et protéger les autres contre les effets néfastes de la guerre. Ce dont on a besoin c’est une vision objective des forces démocratiques qui sont responsables moralement et émotionnelle de trouver une solution. Ce qui nécessite un travail et engagement conscient pour la cause du peuple. Pour avancer dans cette démarche nous invitons à élaborer des projets démocratiques où tous les composants de la Syrie puissent trouver une solution et participer à la construction. La Syrie sera une patrie démocratique participative décentralisée pour tous les Syriens. Elle sera gouvernée sur les principes du respect des droits démocratiques de chaque composant comme cela est prévu dans les lois, les normes internationales avec des garanties constitutionnelles.

Ainsi nous appelons tous les syriens de ne pas économiser les efforts pour trouver le chemin du salut. Nous invitons les Arabes, les Kurdes, les Assyriens, les Turkmènes; les musulmans, les chrétiens et les Yézidis, les druzes, de mettre de côté leurs différences et de se donner la main et s’entraider pour ne pas laisser la Syrie seule à se baigner dans son sang.

Ensemble pour sauver la Syrie et construire un pays pour tous.


rojava-tev-dem-drapeauTEV-DEM : Le Mouvement de la société démocratique

11 septembre 2015