turquie-carte-mardin La Préfecture de Mardin ajoute 17 zones de plus au 4 interdites à l’accès des civils. Les 21 zones dans les communes de Nusaybin, Midyat, Mazıdağı, Dargeçit et Savur de Mardin sont donc déclarées sous « OHAL » (Zone de Sécurité Spéciale » à partir du 1er septembre 2015 jusqu’à 1er mars 2016.

mardin-couvre-feu
turquie-carte-cizreA Cizre La sécurité est renforcée sur la demande du Gouverneur de Şırnak.

La ville était restée sous couvre feu pendant 8 jours  début septembre. 22 civils ont été tués par les forces de sécurité qui étaient à la chasse des « terroristes ».

Une “commande” passée par le Gouverneur Ali Ihsan Su il y a 15 jours, a été révélée au public.

La liste des courses contient : 50 TOMA (Canon à eau), 42 kobras (véhicule de guerre blindé), 20 ejders (véhicule de guerre amphibie), 170 shortlands (véhicule blindé), 1 hélicoptère, 3 İHA (drones), 60 ranger blindés (véhicule blindé) et demandait un renfort de 2 000 policiers. Par ailleurs des bulldozers blindés armés ne faisant pas partie de l’arsenal officiel de la police sont réclamés afin de combler les fossés que la population civile creuse pour empêcher l’armée et la police de passer.

Cizre est une ville où résident environ 140.000 personnes. Avec le contenu “bras armés” figurant sur le “bon de commande” du Gouverneur, s’ajouteront sur 3566 policiers actuellement déployés à Cizre : 700 commandos et 100 gendarmes et 300 policiers.

armee-renfort

Et tout cela dans l’entente cordiale au sein de la soit disant coalition contre Daesh. “Tu règles tes comptes intérieurs, on s’en fout” pourvu que de tout ça ressorte un “allié” solide au sein de l’Otan et un “partenaire” de la future table de “négociations” que tous les rapaces appellent de leurs vœux au Moyen Orient.

Comment peut-on encore renvoyer dos à dos des “belligérants” ? Exiger la “paix civile” n’est pas fermer les yeux sur un Erdogan qui assassine une partie de son peuple et maintient l’autre en joue. C’est soutenir et faire connaître les actions de celles et ceux qui s’unissent contre lui, avant qu’il ne soit trop tard.