Brèves : La Turquie baigne dans un climat tendu et brûlant #1

Voici quelques brèves de ces derniers jours…

  • L’identité du kamikaze de Suruç a été confirmée. il s’agit d’un jeune homme de 20 ans originaire de Adiyaman. Cette ville se trouve près de Diyarbakir où une bombe avait explosé faisant 5 morts lors du meeting du HDP, le 05 juin dernier. Le jeune kamikaze nommé Şeyh (Cheikh) Abdurrahman Alagöz, avait quitté le domicile familial depuis 6 mois pour vivre en Syrie. Les restes du corps d’une femme suspectée comme étant sa complice, est en cours d’identification. La photo voilée de cette personne circule sur les réseaux sociaux, accompagnée de rumeurs concernant un séjour en détention dont elle aurait été relâchée récemment.

  • Nombreuses interpellations lors du rassemblement de soutien à Suruç à Kadiköy mardi soir. A Diyarbakir la police a chargé les manifestants lors d’un rassemblement et des déflagrations en série ont été entendues. A Mersin, des tirs à balles réelles ont blessé 2 manifestants. Les rassemblements et marches qui se sont déroulés depuis le 20 juillet un peu partout en Turquie ont été sévèrement réprimées par la police…

 

  • Suite à l’attentat de Suruç certains publications haineuses sur les réseaux sociaux ont provoqué la colère. En effet certaines personnes jubilaient de la mort des 32 jeunes : “Bien fait pour les kurdes”, “C’est le PKK qui a du mettre la bombe pour se victimiser”, “Je dénonce l’attentat! Il n’y avait pas de bombe plus grande ?” et toute une panoplie de “Héooo ! “, “Youpiiiii ! “…
    La meilleure : un nouvel hastag #SuructaSenlikVar (La fête à Suruç) a été crée pour contrer #SuructaKatliamVar (Massacre à Suruç)
"Je dénonce l'attentat! Il n'y avait pas de bombe plus grande ?"
“Je dénonce l’attentat! Il n’y avait pas de bombe plus grande ?”
tweet-honteux
– bonjouuuuur, je me suis révéillé aujourd’hui comme si c’est moi qui a fait l’explosion de Suruç, je suis très très heureuse
– J’ai fermé les commentaires de ma dernière publication parce que je ne peux pas discuter avec des ignorants. Avec les humanistes, encore moins.

.

Et Furkan Gök, président de l’organisation “Osmanlı Ocakları İstanbul Gençlik Kolları” (Foyers Ottoman, section jeune) connu par sa proximité de l’AKM a publié sur Twitter : « Je souhaite, à la bombe humaine la miséricorde et je présente mes condoléances à sa famille ». 

furkan-gok-tweet

  • Une vidéo montrant un policier criant “Vive Daesh !” , (“Yasasin ISID!” en turc) en intervention contre une manifestation à Van tourne sur Internet.

  • Le Ministère de l’Intérieur turc a annulé les congés de tout le personnel des forces de sécurité jusqu’à un nouvel ordre et a ordonné à ceux qui sont en déjà en congé de reprendre leur post.

annulation-conges-police

  • Une grande marche est prévue pour dimanche 26 juillet prochain à Istanbul, afin de protester contre la violence d’Etat  et appeler à construire ensemble une riposte. Les manifestants marcheront de Taksim à Aksaray à partir de 16h.
marche-paix-istanbul-26-juillet
“La grande marche de Pais”
L’AKP veut la guerre, c’est nous qui construirons la paix.
  • Dans le camp d’Islahiye à Gaziantep, les réfugiés syriens sont confinés pour raisons de sécurité.

.

  • Les vidéos concernant l’attentat de Suruç on été censurées.

.

  • Les supports numériques de certains médias ont obtempéré et supprimé les vidéos publiées, d’autres non.

.

  • Twitter a été censuré dès ce matin, en prétextant la violence des images de Suruç. Il a été réouvert autour de 12h.

.

  • Multiples « incidents » ont visé les forces de l’ordre et l’AKP : cocktail Molotov lancé dans un commissariat, un autre ciblé par des rafales d’armes automatiques… Une bombe a été trouvée sous un véhicule de l’AKP et désamorcée.

.

  • A Ceylanpinar, dans la province de Sanliurfa comme Suruç, 2 policiers ont été retrouvés morts assassinés chez eux, séparément. Quelques heures plus tard le PKK revendiquait les assassinats.

policiers-tues-par-pkk

  • Konstantiniye, le magazine de propagande de Daesh édité en turc, a publié de nouvelles menaces ciblant Erdogan et la Turquie, sans pour autant faire allusion à l’attentat de Suruç. Un des articles parle du “Kurdistan d’Erdogan”, accuse le Président de la République de coopérer avec les kurdes et le rappelle à l’ordre.

konstantiniyye-kurdistan-d-erdogan

.

A suivre….

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts