Le vin et le sexe sèment la panique au Ministère de la Culture

L’Opéra d’Izmir vient d’annuler la représentation des Carmina Burana de Carl Orff, programmé le 2 mai, suite à sur un ordre téléphonique du Ministère de la Culture. Le motif de l’annulation annoncé est « pour des raisons techniques ».

Mais pas du tout !

En fait, c’est encore la faute de Fazıl Say !

fazil-say-portrait-2

Fazıl, pianiste et compositeur de notoriété internationale est depuis longtemps dans la ligne de mire de l’AKP. Vous vous souviendrez sans doute, en 2013, que le musicien avait écopé de 10 mois de peine de prison pour un re-twitt. Il s’agissait des vers d’Omar Khayyam, poète persan du 11è siècle auquel il avait consacré un concerto pour clarinette :

“Vous dites que des rivières de vin coulent au paradis. Le paradis est-il une taverne pour vous ? Vous dites que deux vierges y attendent chaque croyant. Le paradis est-il un bordel pour vous ?”

Et Fazıl ces derniers jours, de surenchérir…

Le changement de programme de l’Opéra d’Izmir a succédé à la publication d’une chronique de Fazıl intitulée « Le vin et le sexe ». Le musicien expliquait dans sa chronique que l’Orchestre symphonique d’Antalya avait supprimé l’Oratorio Nâzım, une de ses oeuvres consacrée au grand poète Nazım Hikmet, programmé le 1er mai 2015. Il précisait que l’ouvre était remplacée par Carmina Burana de Carl Orff et signalait avec ironie que les textes en ancien allemand et en latin, sans doute pas compris par le Ministère, parlaient de vin, de sexe et de luxure…

« S’il est question de moralité, comparé à Carmina Burana, Nâzım est un saint ! ajoutait Fazıl dans son article, mais là, il s’agit de censure. Je souhaite donc beaucoup de vin et beaucoup d’amour à Antalya. Et Nâzım salue le Directeur et les responsables.»

C’est amusant d’imaginer la panique dans au Ministère de l’INculture, en lisant la chronique de Fazıl Say. Nous apprenons que le Ministère a demandé une traduction des paroles en turc de Carmina Burana. Après l’étude des textes, le Ministère a ordonné d’enlever les mouvements n°11 et n°14, mais l’Opéra d’Izmir, ne souhaitant pas porter atteinte à l’intégrité de l’oeuvre, a retiré Carmina Burana de son programme.

Fazıl se questionne « Quand cessera-t-elle cette folieComment va-t-on faire avec les personnages qui flirtent dans l’opéra de Mozart ? » 

.

Naz Oke pour Kedistan

..

Petit cadeau pour les lectrices et lecteurs de Kedistan…

 

Naz Oke
REDACTION | Journaliste

Chat de gouttière sans frontières.
Journalisme à l'Université de Marmara.
Architecture à l'Université de Mimar Sinan, Istanbul.
Naz Oke on EmailNaz Oke on FacebookNaz Oke on Youtube
Naz Oke

REDACTION | Journaliste Chat de gouttière sans frontières. Journalisme à l'Université de Marmara. Architecture à l'Université de Mimar Sinan, Istanbul.

    Related posts