ATTENTION ! CET ARTICLE A ETE REALISE SANS TRUCAGES !!!
(Comme tous les autres, mais là, il nous paraît important de préciser vu la tournure que prennent les évènements…).

Depuis le temps que les libertaires du monde entier se tuent à répéter que « nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c’est renoncer à sa propre souveraineté », un parti, dans ce monde délirant, a décidé de faire d’une élection, un véritable carnaval. Vous en aviez rêvé ? L’AKP du premier ministre islamo conservateur de Turquie l’a fait ! Qu’on se le dise : les législatives 2015 turques seront carnavalesques, ou ne le seront pas…

Nous avions pourtant déjà bien rigolé le 13 janvier dernier devant l’accueil qu’Erdogan avait concocté au président palestinien, Mahmoud Abbas. Les marches du palais à 1000 pièces du Pacha, Tayyip 1er l’Ottoman, avaient été le théâtre d’un évènement des plus rocambolesques : Munis de fausses moustaches, costumes et autres accessoires dignes d’une fête de fin d’année scolaire, de grands gaillards représentant les 16 empires ottomans, y avaient alors été exposés comme des pièces de musée.

..

erdogan-16-soldats-1

Après ce moment historique costumé dont toute la Turquie se rit encore les larmes aux yeux, nous assistons aujourd’hui à une suite de cette mauvaise série B. En effets, les législatives ont débuté et les candidats AKP ont commencé à montrer leur pommes et sortir leurs slogans, tout cela, bien évidemment, dans le même thème auquel se sont prêtés nombre d’entre eux. Visiblement ceux là pensent que le costume ottoman apporte un plus solennel. Le bal continue, entre rires, honte et applaudissements selon la branche sur laquelle vous êtes assis. Si cela vous tente vous aussi de vous lancer dans la politique en Turquie, sachez que vous avez à Istanbul, de petites échoppes à touristes où traditionnellement, on peut se faire tirer le portrait pour la rigolade en costume d’époque. Alors si vous êtes prêts pour faire le voyage avec nous, attention c’est parti, Dunkerque, Venise et Rio n’existent plus ! La capitale du Carnaval aujourd’hui, c’est Istanbul ! Tayyip, grand fou, va !

On est sympas au Kedistan, on a décidé vous faire un trombinoscope des candidats les mieux déguisés (non, ces photos ne sont pas retouchées ou sur la demande du candidat et oui, ce sont bien les photographies officielles qui figurent sur les affiches et autres tracts de campagne) :

Ersin Karababa

Ersin Karababa, candidat pour la ville de Tokat

L’étoile blanche (“AK” comme son parti) s’istanbul sur le chemin de la Nouvelle Turquie.

Pour Osman Yavuz, nous avons aussi une photo prise durant sa campagne. Il s’est mis sur son 31 et se tient droit dans ses chaussures devant son camion de campagne. Une image dont le ridicule est tel que sur les réseaux sociaux, l’encre en coule encore ! Son affiche nous avait bien secoués, mais le vrai est un ouragan ! Mais jugez plutôt par vous-même…

 …

ayser-soy-akp-candidat-230x130

Stambouliote Ayser Soy orne son affiche du slogan “Nouvelle Turquie,  nouvelle force, cible 2023”, nous révèle son pédigrée en détail. Nous apprenons que petite, elle a participé à des réunions de cellule avec son oncle et qu’elle est “experte en réseaux sociaux”, parce qu’elle a créé un groupe Facebook, intitulé “Collectif des Tayyipistes chroniques”. Sans déconner ! Ça déchire,  non ?

Quant à Ebuzer, c’est une autre histoire. Ebuzer a gardé le costard et la chemise à col large traditionnel. Il se fait remarquer non pas avec un costume ottoman mais avec son slogan : “Ma référence est Allah”. Se présentant avec une telle référence il est évident que sa place à l’Assemblée Nationale est garantie, même sans vote… Ne riez pas, homophobe comme il est, les voies de Tayyip sont impénétrables !

Pour Cihangir Tahir, nous vous offrons un petit diaporama, car il n’a pas une seule affiche mais 3.

Quand ses affiches sont tombées sur nos écrans a la rédaction de Kedistan, il y a eu une silence admiratif devant ce magnifique kitch-touch. Nous avons bien sur pensé qu’il pourrait s’agir des faux et nous avons fait des recherches. Eh bien, non ! Cihangir déclare que ces affiches sont bien lkes siennes. D’ailleurs elles sont fièrement publiées sur sa page Facebook

 

 

Mais bon, vu qu’il n’a pas trop bien maîtrisé les images de bannière et de profil de sa page de campagne pour montrer à quoi il ressemble, Kedistan lui conseille vivement de demander un coup de main à Ayser Soy qu’on vous a présentée plue haut, qui est une “experte en facebook”. L’entraide entre candidats AKP, ça se fait…

Nous attendons les prochains candidats et les prochaines affiches…

N’hésitez pas à nous les faire parvenir.

Et puis, vous avez droit de voter après tout !
Allez, un petit commentaire pour nous dire votre préféré(e).

osman-yavuzPour l’instant le candidat favoris de Kedistan est à l’unanimité : Osman le charismatique.

Oui, malgré les références d’Ebuzer et les efforts de Cihangir, nous avons un coup de coeur pour Osman. Même pas peur : ni Dieu, ni maître, que notre Osman !