Peut-être, si vous avez un compte Facebook, avez vous été des plus de 65,000 fans de Léon Vivien. Ce personnage fictif inventé de toute pièce par des férus d’histoire afin de faire revivre au jour le jour les tranchées de 14, commémorant ainsi le centenaire de celle qu’on a appelé « la der des der ».

Dans le même esprit, afin de commémorer les 100 ans du génocide arménien, la Fondation Hrant Dink a ouvert un compte Twitter « Aujourd’hui en 1915 ».

Réalisé en turc et en anglais, ce compte partage les évènements liés au génocide de 1915, jours après jours.

Murat Gözoğlu de la Fondation Hrant Dink a déclaré qu’ils avaient créé une base de donnée en consultant divers ressources turques, anglaises, arméniennes, françaises et allemandes.

« Nous avons une chronologie comme source première. En addition à cela, nous continuons de chercher d’autres livres dans d’autres langages. Nous faisons aussi l’effort de chercher et partager des histoires humaines locales. Pour cela, nous nous référons à de nombreuses mémoires. Et nous partageons aussi le message sur la page Facebook de la Fondation ainsi que sur Instagram », s’est-il-exprimé.

Voici certains de ces tweets :

  • 1er janvier : Sahag Odabachian, vicaire d’Erzincan, a été assassiné par l’Organisation Spéciale, sur la route de #Sivas à #Erzinca à Kanlıdere, Suşehir.
  • 6 janvier : #Noël à été célébré partout en Anatolie pour la dernière fois.
  • 8 janvier : Les chetes #Turcs et #Kurdes (Premier Corps d’Halil Pacha) attaquent les villages #arméniens et #assyriens au nord ouest de la #Perse (actuel Iran).
  • 15 décembre 1914 au 14 janvier 1915 : Meurtres, pillages et enlèvements sont commis par des gangs kurdes dans le Sud Ouest sous le commandement d’Ömer Naci, un officier militaire du CUP, dans le kaza de Saray-Mahmudiye le long de la frontière iranienne, dans les villages de Hasaran, Satmants, Akhorig, Hasan Tamran, et Avzari.

Bianet/Kedistan

twitter_1915