La commission d’investigation parlementaire qui a étudié le cas de 4 ex-ministres de AKP (Parti de la justice et du développement), Muammer Güler, Egemen Bağış, Zafer Çağlayan et Erdoğan Bayraktar accusés de corruption active, a décidé de ne pas les renvoyer devant Conseil Suprême d’Etat (Yüce Divan).

4 membres du conseil du CHP (Parti républicain du peuple), et 1 membre du MHP (Parti d’action nationaliste) ont voté pour que les 4 ministres soient jugés, et 9 membres de AKP ont pesé sur la décision en votant pour l’abandon de la démarche.

Le parlement se réunira jusqu’au 29 janvier, et décidera par vote secret, si les 4 ministres doivent être conduits ou non devant le Conseil Suprême d’Etat.

Source Bianet – Traduit par Kedistan