Hasan Sait du Mouvement démocratique libre Yezidi (TEVDA) a déclaré urgente l’ouverture d’un corridor humanitaire pour les 10 000 Yézidis bloqués sur le Mont Sinjar.

Le Mont Sinjar est une montagne émergeant de la plaine, entouré de tous côtés par des gangs.

Depuis plus d’un mois, les Yézidis ne sont en contact avec le monde extérieur que par le biais de la communication internet.Sinon ils sont coupés de tout.Aucune aide par route ou par voie aérienne ne leur a été envoyée et jusqu’à présent, ils ont survécu grâce aux aides provenant du Rojava lorsqu’un corridor a été ouvert.

Nous avons demandé Sait Hasan Sait de nous faire un point sur la dernière situation au Sinjar.

Vous êtes sur le Mont Sinjar. Combien de familles y ont trouvé refuge ? Quelles sont leurs conditions de vie ? quels sont leurs besoins ? Ceux qui sont restés ici l’ont fait pour protéger leur foi et la culture Yézidi. Sinjar est un lieu sacré pour le peuple Yézidi. C’est donc un acte très profond.

Nous, TEVDA , distribuons de l’aide et organisons des réunions avec eux.1446 familles sont inscrites chez nous.Entre dix et douze mille personnes sur le Mont Sinjar tentent de survivre aux rigueurs de l’hiver.Ils ont besoin de tentes, de vêtements d’hiver, de chaussures et de carburant pour se chauffer.

Comment TEVDA aide-t-il les Yézidis sur le Mont Sinjar ? TEVDA fait ce qu’il peut pour soutenir tous ces gens. Nous avons construit des tentes, distribué de la nourriture et nous avons également crée des commissions dans chaque camp. Des institutions du Rojava nous aident également, ce qui fut le cas lors de l’ouverture du corridor.

Comment les gens survivent aux rigueurs de l’hiver?Quand les gens ont la volonté de survivre, ils peuvent surmonter toutes les difficultés.Cette année, l’hiver est venu tôt au Mont Sinjar.Il y a eu beaucoup de pluie et ici 85% des familles n’ont pas de tente.La moitié des enfants n’ont pas de chaussures.

Quelle autre organisation en dehors de TEVDA fournie une assistance?L’aide n’est venue que du Rojava, par une assistance collectée après du peuple kurde et par l’intermédiaire d’institutions. En dehors de cela, nous avons reçu un peu d’aide du gouvernement fédéral du Kurdistan.

Pourquoi est-il si important d’ouvrir un corridor ?Le gouvernement de Bagdad en particulier et le gouvernement fédéral du Kurdistan ont une responsabilité envers les personnes qui résistent ici.Il est donc très important qu’un couloir soit ouvert.Un pont aérien pourrait être ouvert avec l’utilisation d’hélicoptères.Les yézidis du Sinjar sont des citoyens irakiens mais le gouvernement de Bagdad ne fait rien pour eux.Dans ce cas, la légitimité de l’Etat est remise en question.Un pont aérien est urgent.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose d’autre ? Comme je l’ai dit, nous avons un besoin urgent d’un couloir aérien. Hormis le fait que des gens ont été abattus et que des femmes ont été vendues comme esclaves. Tout cela a été fait au nom de l’Islam. Les dirigeants musulmans doivent condamner cette brutalité. Les gangs ISIS causent du préjudice à la religion de l’Islam.

Source : Firat News, Corridor must be opened to mount Sinjar, 4 nov. 2014