La Turquie creuse une tranchée à la frontière d’Efrin

L’Etat Turc qui ne prend aucune mesure à sa frontière contrôlée par les gangs de l’ISIS renforce son embargo à ses frontières avec le Rojava.

Les Soldats Turcs ont cette fois commencé à creuser une trachée à la frontière Nord-Ouest du Kurdistan.

Selon les rapports fournis par les sources locales, la frontière entre Efrin et le Nord Kurdistan est en train d’être fortifiée avec des tranchées creusée à côté des villages de Nesriyê et Hemame dans le district de Cindêrise à Efrin. Les troupes turques ont également été signalées accroissant leur force militaire dans la région mentionnée.

Les travaux de terrassement des tranchées frontalières sont continuées malgré les efforts faits par une délégation des Cantons de Rojava d’Efrîn, dans l’ouest du Kurdistan, qui ont tenu des pourparlers avec les autorités turques à Ankara pour l’ouverture de leur frontière le 31 octobre.

Il y a deux jours, un soldat Turc a sectionné l’oreille d’un homme du village de Dêrsiwanê dans le district de Shera du canton d’Efrin à la frontière Rojava-Bakur. L’homme, Menan Hesen, fut soumis à l’attaque des soldats après avoir traversé la frontière du Nord Kurdistan afin de pallier à ses besoins quotidiens. Les soldats ont commencé par le torturer puis lui ont coupé l’oreille droite.

Tandis que l’Etat et l’Armée Turcs ne prennent toujours aucune précaution pour faire obstacle à la traversée des gangs de l’ISIS à la frontière avec Jarablus et Tal Abyad, les traversées de la frontière sont rendues impossible par l’ISIS au sud et par l’armée turque au nord.

Source : Firat News, Turkey digging a trench at Efrin border, 5 nov. 2014.

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts